Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mes publications

Ouvrages

POULAIN, F. (sous la dir), Les églises de l'Eure à l'épreuve du temps, Editions des Etoiles du Patrimoine, 2015, 240p.

DE MEYERE, A., POULAIN, F, La reconstruction dans l'Oise, Éditions de la direction départementale des Territoires de l'Oise, décembre 2010, 350p.

POULAIN, F, Les Ateliers d'urbanisme Associatifs, Éditions de la direction départementale des Territoires de l'Oise, juillet 2010, 229p.

DE MEYERE, A., POULAIN, F.Le Millefeuille de l'Oise, Éditions de la direction départementale des Territoires de l'Oise, octobre 2010, 160p.

DE MEYERE, A., POULAIN, F,Manuel des Territoires de l'Oise, ou comment territorialiser le Grenelle de l'Environnement, Éditions de la direction départementale de l'Equipement et de l'Agriculture de l'Oise, janvier 2010, 500p.

POULAIN, F, Le camping aujourd'hui en France, entre loisir et précarité, Éditions de la direction départementale de l'Equipement et de l'Agriculture de l'Oise, septembre 2009, 172p.

POULAIN, F., POULAIN, E.,  L'Esprit du camping, Cheminements, 2005 , Éditions Cheminements, octobre 2005, 312p.

POULAIN, F.,  Le guide du camping-caravaning sur parcelles privées, Cheminements, 2005 (disponible sur le site de cheminements), Éditions Cheminements, juin 2005, 128p.

COSSET, F., POULAIN, F., Ma cabane en Normandie, CRéCET, 2002 , Chalets, petites maisons et mobile homes du bord de mer, Coll. Les carnets d’ici, Centre Régional de Culture Ethnologique et Technique de Basse Normandie, 2002, 64p. ISBN 2-9508601-7-6 (br.)

 

Ouvrages collectifs

BOISSONADE, J., GUEVEL, S. POULAIN, F. (sous la dir.),Ville visible, ville invisible, Éditions l'Harmattan, 2009, 185p.

DE MEYERE, A. (sous la dir.), 2009, l'aménagement durable des territoires de l'Oise,Éditions de la direction départementale de l'Equipement et de l'Agriculture de l'Oise, 2009, 184p.

DE MEYERE, A. (sous la dir.), L'Oise, territoire 2008, Éditions de la direction départementale de l'Equipement de l'Oise, 2008, 127p.

 

Articles parus dans Bulletin des Amis des Monuments et Sites de l'Eure (2012-2014),Rapport sur le mal logement – Fondation Abbé Pierre(2008-2014),Études Foncières(2000-2009),Le Moniteur (2005),Espaces, Tourisme et Loisirs(2005- ),Les Cahiers de la RechercheArchitecturale et Urbaine (2004),Territoires(2004),Le Caravanier, camping-caravaning(2004),Cahiers Espaces (2001-2003),Labyrinthe (2001),Urbanisme(2000) + nombreux articles dans des revues grand public (Libération,Le Monde,Le Point,Le Moniteur,Ouest-France...)

 

Actes de colloques parus dans Changement climatique et prévention des risques sur le littoral, MEDAD (2007) « Camper au XXIesiècle, ou le paradoxe du mouvement arrêté » (2007)Identités en errance.Multi-identité, territoire impermanent et être social, BOUDREAULT, P-W, JEFFREY, D., (sous la dir.),Petites machines à habiter, Catalogue de l’exposition du concours « Home sweet mobile home ou l’habitat léger de loisirs », Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et d’Environnement de la Sarthe, (2004),« Le camping-caravaning sur parcelles privées, étude des effets réels d’une réduction des droits d’usage attachés au droit de propriété ».Droits de propriété, économie et environnement : le littoral, IVème conférence internationale(2004), FALQUE, M. et LAMOTTE, H., (sous la dir.).

7 janvier 2017 6 07 /01 /janvier /2017 15:08

Récemment, j'ai entendu dire que « l'ABF ne voulait pas de colombages colorés au Bec Hellouin »... Quelle ne fut pas ma surprise d'entendre ce commentaire alors qu'une partie importante du charme de ce village vient justement des colombages colorés qui parent les façades tout autour de la place de l'abbé Herluin ou des rues adjacentes. Il m'est donc apparu nécessaire de clarifier ce point afin de lever toute incompréhension.

Les couleurs des colombages de l'Eure - Les Essentiels Conseils n°35

La première chose est qu'il existe deux types de villes dans l'Eure : celles où les colombages sont colorés et celles où elles ne le sont pas. Ainsi, Cormeilles ou Conches-en-Ouche disposent d'un patrimoine de maisons à pans de bois tout à fait considérable mais elles ne sont globalement pas peintes. Le bois est marron foncé, parfois lasuré ou teinté mais il n'y a pas de couleur. Alors que Bernay, Pont-Audemer ou Quillebeuf-sur-Seine sont au contraire extrêmement colorés. Pour mémoire, les colombages étaient souvent peints ou teints en rouge foncé, couleur « sang de boeuf ».

Dans un cas comme dans l'autre, je considère qu'il faut poursuivre l'ambiance des lieux existants et qu'un pan de bois bleu foncé isolé à Conches-en-Ouche serait effectivement anachronique. Mais il ne le serait pas à Quillebeuf-sur-Seine où le bleu pourrait être outremer ou azur car, après tout, les marins et leurs bateaux étaient parés de multiples couleurs. Au Bec Hellouin, la couleur serait sans doute bleue pastel afin de mieux s'intégrer à celles qui existent déjà.

Ainsi, il n'y a pas de règles automatiques à la colorisation des pans de bois.

Il faut regarder l'existant pour s'intégrer et non s'imposer au milieu des autres constructions. Le métier d'architecte des Bâtiments de France est bien dans cette recherche d'harmonie et de respect des lieux.

Le deuxième élément à prendre en compte est la densité de la couleur. Dans certains cas, le pastel va être à la base de nombreuses colorations, dans d'autres, les couleurs peuvent être beaucoup plus denses. Il n'y a pas de contraintes préalables mais il faut vérifier que la nouvelle teinte va bien s'harmoniser avec l'existant.

Le troisième point de réflexion vient de l'adéquation entre la couleur du colombage et la couleur de l'entrecolombage. En effet, cet entrecolombage peut être blanc, ocre, beige clair ou beige foncé mais ne pas jurer avec la couleur des colombages. Sinon on peut entrer dans des styles peu locaux, je pense notamment à des entrecolombages tirant sur le jaune avec des colombages vert ou bleu. Il faut veiller à rester dans les beiges clairs à beige blanc.

Les couleurs des colombages de l'Eure - Les Essentiels Conseils n°35

Partager cet article

Repost 0
Published by France Poulain - dans Les Essentiels
commenter cet article

commentaires