Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mes publications

Ouvrages

POULAIN, F. (sous la dir), Les églises de l'Eure à l'épreuve du temps, Editions des Etoiles du Patrimoine, 2015, 240p.

DE MEYERE, A., POULAIN, F, La reconstruction dans l'Oise, Éditions de la direction départementale des Territoires de l'Oise, décembre 2010, 350p.

POULAIN, F, Les Ateliers d'urbanisme Associatifs, Éditions de la direction départementale des Territoires de l'Oise, juillet 2010, 229p.

DE MEYERE, A., POULAIN, F.Le Millefeuille de l'Oise, Éditions de la direction départementale des Territoires de l'Oise, octobre 2010, 160p.

DE MEYERE, A., POULAIN, F,Manuel des Territoires de l'Oise, ou comment territorialiser le Grenelle de l'Environnement, Éditions de la direction départementale de l'Equipement et de l'Agriculture de l'Oise, janvier 2010, 500p.

POULAIN, F, Le camping aujourd'hui en France, entre loisir et précarité, Éditions de la direction départementale de l'Equipement et de l'Agriculture de l'Oise, septembre 2009, 172p.

POULAIN, F., POULAIN, E.,  L'Esprit du camping, Cheminements, 2005 , Éditions Cheminements, octobre 2005, 312p.

POULAIN, F.,  Le guide du camping-caravaning sur parcelles privées, Cheminements, 2005 (disponible sur le site de cheminements), Éditions Cheminements, juin 2005, 128p.

COSSET, F., POULAIN, F., Ma cabane en Normandie, CRéCET, 2002 , Chalets, petites maisons et mobile homes du bord de mer, Coll. Les carnets d’ici, Centre Régional de Culture Ethnologique et Technique de Basse Normandie, 2002, 64p. ISBN 2-9508601-7-6 (br.)

 

Ouvrages collectifs

BOISSONADE, J., GUEVEL, S. POULAIN, F. (sous la dir.),Ville visible, ville invisible, Éditions l'Harmattan, 2009, 185p.

DE MEYERE, A. (sous la dir.), 2009, l'aménagement durable des territoires de l'Oise,Éditions de la direction départementale de l'Equipement et de l'Agriculture de l'Oise, 2009, 184p.

DE MEYERE, A. (sous la dir.), L'Oise, territoire 2008, Éditions de la direction départementale de l'Equipement de l'Oise, 2008, 127p.

 

Articles parus dans Bulletin des Amis des Monuments et Sites de l'Eure (2012-2014),Rapport sur le mal logement – Fondation Abbé Pierre(2008-2014),Études Foncières(2000-2009),Le Moniteur (2005),Espaces, Tourisme et Loisirs(2005- ),Les Cahiers de la RechercheArchitecturale et Urbaine (2004),Territoires(2004),Le Caravanier, camping-caravaning(2004),Cahiers Espaces (2001-2003),Labyrinthe (2001),Urbanisme(2000) + nombreux articles dans des revues grand public (Libération,Le Monde,Le Point,Le Moniteur,Ouest-France...)

 

Actes de colloques parus dans Changement climatique et prévention des risques sur le littoral, MEDAD (2007) « Camper au XXIesiècle, ou le paradoxe du mouvement arrêté » (2007)Identités en errance.Multi-identité, territoire impermanent et être social, BOUDREAULT, P-W, JEFFREY, D., (sous la dir.),Petites machines à habiter, Catalogue de l’exposition du concours « Home sweet mobile home ou l’habitat léger de loisirs », Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et d’Environnement de la Sarthe, (2004),« Le camping-caravaning sur parcelles privées, étude des effets réels d’une réduction des droits d’usage attachés au droit de propriété ».Droits de propriété, économie et environnement : le littoral, IVème conférence internationale(2004), FALQUE, M. et LAMOTTE, H., (sous la dir.).

24 août 2014 7 24 /08 /août /2014 08:45

L'if semble tout particulièrement présent dans les cimetières de Normandie, dont ceux de l'Eure. A cela, deux explications prévalent.

La première veut que l'if, fortement toxique, a progressivement été chassé des zones agricoles et notamment des haies de bocage, pour trouver une place privilégiée dans des lieux où normalement les bêtes ne venaient pas paître, soit les cimetières. Car l'ingestion d'if par les bêtes conduisait à leur mort très rapide par arrêt cardiaque. Dans un même temps, cela a permis de conforter le fait que le cimetière, espace enclos autour de l'église et donc consacré, ne devait pas être assimilé à une zone de pâture protégée puisque clos de murs.

En effet, et c'est la seconde explication, l'if est présent dans les cimetières car une croyance ancienne associait l'if à l'immortalité du fait de sa longévité et de son caractère sempervirens, qui était sans doute plus visible pour les anciens. Le feuillage de l'if était également appréhendé comme permettant de chasser les odeurs nuisibles très présentes dans ces espaces.

Malgré tous les exemples qui vont suivre, force est de déclarer que l'if est un arbre de type conifère dont la croissance est faible. Or, les sujets dont nous allons parler ont été principalement plantés dans les cimetières de l'Eure entre le Moyen-Age et la Renaissance, ce qui leur confère plusieurs centaines d'années, une hauteur d'environ 15 à 20m et une circonférence de 5 à 10m. C'est d'ailleurs grâce à leur circonférence que l'on peut avoir une idée de l'âge des ifs, ainsi, une circonférence de 10m peut avoir un âge dépassant les 1000 ans.

Certains expliquent que les ifs étaient plantés de manière privilégiée près des porches des églises et force est de constater que c'est effectivement souvent le cas. Cela conduit à ce que les tombes des curés se trouvent sous l'ombre des ifs. Ils leur assurent en retour parfois un certain oubli, gage de leur pérennité. Les ifs sont aujourd'hui souvent solitaires dans les cimetières et l'on trouve trace parfois de deux ou trois sujets plantés depuis le 17ème ou 18ème siècles. Et si les tempêtes ou les déformations peuvent conduire à leur disparation, les municipalités sont nombreuses à en replanter, car l'if participe de l'atmosphère paisible d'un cimetière. Suite aux travaux du botaniste normand Gadeau de Kerville, de nombreux arbres ont été classés en tant que sites. S'ils disparaissent, la protection demeure. De fait, il peut être intéressant de replanter un nouvel if pour conserver ce patrimoine vivant.

Tous les ifs n'ont pas la même silhouette et si celle-ci est liée au temps qui passe, elle est aussi le fait d'interventions de l'homme lors des travaux de coupes. En plus de marquer les paysages, leur forme nous donne également un bon indice de leur état de santé. Il est possible de mettre en avant la forme du houppier présentant une forme de pyramide, la qualité de la densité du feuillage, la présence de charpentières... Voici quelques conseils,

L'if est composé d'un tronc, de branches charpentières (les plus importantes) et du houppier (ensemble de la ramure) qui, composé des feuilles en formes d'aiguilles plates, opère la photosynthèse.

Attention à enlever le lierre qui grimpe et à supprimer le bois mort de petite section.

Durant la croissance de l'if, il faut opérer tous les 5 à 10 ans des tailles de formation permettant de structurer l'arbuste et de lui faciliter une poussée équilibrée. Retenons que la taille de ce type d'arbuste est le fait de professionnels quand l'objectif est d'obtenir un sujet capable de survivre au temps.

Pour les sujets déjà anciens, si une charpentière commence à se développer de manière trop importante, cela peut conduire à ce que l'if soit déséquilibré. Il est alors nécessaire de prendre conseil auprès d'un professionnel pour opérer une coupe

Après une coupe, l'if va être amené à produire des rejets appelés « gourmands ». Il faut les surveiller car, s'il est positif que l'arbuste produise plus de sève, il ne faut pas que la sève irrigue moins le reste de l'if. Par contre, il est important, qu'après leur abattage, les rejets existants autour du tronc soient préservés car le successeur de l'arbuste abattu est sans doute déjà là.

Si les racines sont mises à nu, il est préférable de mettre 5 à 8cm de mulch, terreau ou compost. Il est faut éviter le piétinement autour de l'arbre. Attention également à ne pas imperméabiliser les abords des racines lors de la réfection des allées du cimetière par exemple.

Dans le cas où l'if a été haubané, il faut bien sûr que les haubans ne soient pas faits de chaînes ou de simples cordes (à moins de provoquer des blessures dans l'if) et surtout faire vérifier que la tension des sangles.

De nombreux ifs sont creux en leur centre, cela ne présente pas de risques importants mais il faut surveiller leurs dimensions. Souvent, les creux sont occupés par des statues de saints ou de la Vierge Marie.

Les ifs de l'Eure - France Poulain

Les ifs de l'Eure - France Poulain

Quelques ifs de l'Eure - France Poulain
Quelques ifs de l'Eure - France Poulain
Quelques ifs de l'Eure - France Poulain
Quelques ifs de l'Eure - France Poulain
Quelques ifs de l'Eure - France Poulain
Quelques ifs de l'Eure - France Poulain
Quelques ifs de l'Eure - France Poulain
Quelques ifs de l'Eure - France Poulain
Quelques ifs de l'Eure - France Poulain
Quelques ifs de l'Eure - France Poulain
Quelques ifs de l'Eure - France Poulain

Quelques ifs de l'Eure - France Poulain

Partager cet article

Repost 0
Published by France Poulain - dans Les Essentiels
commenter cet article

commentaires