Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mes publications

Ouvrages

POULAIN, F. (sous la dir), Les églises de l'Eure à l'épreuve du temps, Editions des Etoiles du Patrimoine, 2015, 240p.

DE MEYERE, A., POULAIN, F, La reconstruction dans l'Oise, Éditions de la direction départementale des Territoires de l'Oise, décembre 2010, 350p.

POULAIN, F, Les Ateliers d'urbanisme Associatifs, Éditions de la direction départementale des Territoires de l'Oise, juillet 2010, 229p.

DE MEYERE, A., POULAIN, F.Le Millefeuille de l'Oise, Éditions de la direction départementale des Territoires de l'Oise, octobre 2010, 160p.

DE MEYERE, A., POULAIN, F,Manuel des Territoires de l'Oise, ou comment territorialiser le Grenelle de l'Environnement, Éditions de la direction départementale de l'Equipement et de l'Agriculture de l'Oise, janvier 2010, 500p.

POULAIN, F, Le camping aujourd'hui en France, entre loisir et précarité, Éditions de la direction départementale de l'Equipement et de l'Agriculture de l'Oise, septembre 2009, 172p.

POULAIN, F., POULAIN, E.,  L'Esprit du camping, Cheminements, 2005 , Éditions Cheminements, octobre 2005, 312p.

POULAIN, F.,  Le guide du camping-caravaning sur parcelles privées, Cheminements, 2005 (disponible sur le site de cheminements), Éditions Cheminements, juin 2005, 128p.

COSSET, F., POULAIN, F., Ma cabane en Normandie, CRéCET, 2002 , Chalets, petites maisons et mobile homes du bord de mer, Coll. Les carnets d’ici, Centre Régional de Culture Ethnologique et Technique de Basse Normandie, 2002, 64p. ISBN 2-9508601-7-6 (br.)

 

Ouvrages collectifs

BOISSONADE, J., GUEVEL, S. POULAIN, F. (sous la dir.),Ville visible, ville invisible, Éditions l'Harmattan, 2009, 185p.

DE MEYERE, A. (sous la dir.), 2009, l'aménagement durable des territoires de l'Oise,Éditions de la direction départementale de l'Equipement et de l'Agriculture de l'Oise, 2009, 184p.

DE MEYERE, A. (sous la dir.), L'Oise, territoire 2008, Éditions de la direction départementale de l'Equipement de l'Oise, 2008, 127p.

 

Articles parus dans Bulletin des Amis des Monuments et Sites de l'Eure (2012-2014),Rapport sur le mal logement – Fondation Abbé Pierre(2008-2014),Études Foncières(2000-2009),Le Moniteur (2005),Espaces, Tourisme et Loisirs(2005- ),Les Cahiers de la RechercheArchitecturale et Urbaine (2004),Territoires(2004),Le Caravanier, camping-caravaning(2004),Cahiers Espaces (2001-2003),Labyrinthe (2001),Urbanisme(2000) + nombreux articles dans des revues grand public (Libération,Le Monde,Le Point,Le Moniteur,Ouest-France...)

 

Actes de colloques parus dans Changement climatique et prévention des risques sur le littoral, MEDAD (2007) « Camper au XXIesiècle, ou le paradoxe du mouvement arrêté » (2007)Identités en errance.Multi-identité, territoire impermanent et être social, BOUDREAULT, P-W, JEFFREY, D., (sous la dir.),Petites machines à habiter, Catalogue de l’exposition du concours « Home sweet mobile home ou l’habitat léger de loisirs », Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et d’Environnement de la Sarthe, (2004),« Le camping-caravaning sur parcelles privées, étude des effets réels d’une réduction des droits d’usage attachés au droit de propriété ».Droits de propriété, économie et environnement : le littoral, IVème conférence internationale(2004), FALQUE, M. et LAMOTTE, H., (sous la dir.).

22 mai 2015 5 22 /05 /mai /2015 19:11

Les retables, constitués dans leur majeure partie d'éléments en bois (ou plus rarement en pierre dure), ont été posés à même le sol en terre battue des églises.

Lorsqu'il a fallu faire ou refaire les sols avec des tomettes ou une chape de ciment et carrelage, les retables n'ont pas été démontés pour que le sol soit également modifié par en dessous. L'humidité présente dans le sol a alors trouvé une voie privilégiée pour s'évaporer au niveau de l'emmarchement. Au fil du temps, ces éléments structurant en bois subissent les effets de cette humidité permanente. En pourrissant, leur rôle structurel est remis en cause. Les marches s'écrasent progressivement sous le poids de l'autel qui tend à pencher vers l’avant pour la partie centrale basse et les colonnes latérales ont tendance à ce cintrer. Ces déséquilibres sont repérables à deux phénomènes visibles de l’extérieur: les marches ne sont plus horizontales et des écarts apparaissent entre les pièces de bois, de sorte qu’elles ne sont plus imbriquées les unes dans les autres.

On peut noter sur les photos ci-dessous que les désordres sont nettement visibles, si l'on va plus loin que le simple fait de voir la beauté des retables et des éléments décoratifs qui les composent. Il faut faire attention à bien vérifier que les différents éléments sont bien verticaux ou horizontaux car un décalage peut mettre en évidence des défaillances.

Lorsque les retables sont constitués non seulement d'un emmarchement et d'un autel mais également d'une prédelle, d'un tableau et d'un couronnement, le poids accumulé est encore plus important.. Il s’ensuit que les marches se décalent vers l'avant et se soulèvent. Il arrive un moment où certaines parties du retable peuvent être ôtées simplement en les prenant dans la main alors qu'elles ne devraient pas pouvoir l'être du fait de la gravité.

Il faut porter une grande attention à la stabilité des retables surtout lorsque des statues ont en plus été posées devant les fonds peints d'un simple badigeon bleu ou rouge. Il est alors possible que des chutes d'éléments adviennent de nature à blesser des visiteurs ou des fidèles et aussi mener à la destruction irréversibles d'autres objets patrimoniaux, sans même parler de tout ou partie du retable en cause.

Il faut noter que la prédelle joue un très faible rôle structurel car cette partie horizontale ne permet pas d'assurer à elle seule le soutien d'un tableau.

Cela peut avoir des incidences sur les parois qui les soutiennent ou auxquelles elles sont ancrées ou posées. En effet, le poids des retables peut exercer une poussée horizontale sur les murs et par-là même provoquer d’autres désordres que ceux qui ont été évoqués jusqu’alors. Notons également que certains retables ne sont guère solides et il suffit d'aller voir leur envers pour le constater. C'est notamment le cas quand le retable majeur est venu dissimuler la baie centrale du chœur.

Retenons pour finir que les retables, malgré ou à cause de leur importance en hauteur, largeur, épaisseur et en poids, sont des pièces qui sont par nature fragiles. Veiller à leur équilibre, à la bonne santé de leurs structures et à leur sauvegarde demande une attention fine et constante.

La vérification de la solidité des retables des églises de l'Eure - Les Essentiels - Connaissance n58
La vérification de la solidité des retables des églises de l'Eure - Les Essentiels - Connaissance n58
La vérification de la solidité des retables des églises de l'Eure - Les Essentiels - Connaissance n58
La vérification de la solidité des retables des églises de l'Eure - Les Essentiels - Connaissance n58
La vérification de la solidité des retables des églises de l'Eure - Les Essentiels - Connaissance n58
La vérification de la solidité des retables des églises de l'Eure - Les Essentiels - Connaissance n58
La vérification de la solidité des retables des églises de l'Eure - Les Essentiels - Connaissance n58
La vérification de la solidité des retables des églises de l'Eure - Les Essentiels - Connaissance n58
La vérification de la solidité des retables des églises de l'Eure - Les Essentiels - Connaissance n58
La vérification de la solidité des retables des églises de l'Eure - Les Essentiels - Connaissance n58
La vérification de la solidité des retables des églises de l'Eure - Les Essentiels - Connaissance n58

Partager cet article

Repost 0
Published by France Poulain - dans Les Essentiels
commenter cet article

commentaires

Elisabeth Poulain 07/06/2015 09:01

Les photos sont impressionnantes de réalité, surtout celles prises de l'arrière, qu'on ne peut jamais voir...