Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mes publications

Ouvrages

POULAIN, F. (sous la dir), Les églises de l'Eure à l'épreuve du temps, Editions des Etoiles du Patrimoine, 2015, 240p.

DE MEYERE, A., POULAIN, F, La reconstruction dans l'Oise, Éditions de la direction départementale des Territoires de l'Oise, décembre 2010, 350p.

POULAIN, F, Les Ateliers d'urbanisme Associatifs, Éditions de la direction départementale des Territoires de l'Oise, juillet 2010, 229p.

DE MEYERE, A., POULAIN, F.Le Millefeuille de l'Oise, Éditions de la direction départementale des Territoires de l'Oise, octobre 2010, 160p.

DE MEYERE, A., POULAIN, F,Manuel des Territoires de l'Oise, ou comment territorialiser le Grenelle de l'Environnement, Éditions de la direction départementale de l'Equipement et de l'Agriculture de l'Oise, janvier 2010, 500p.

POULAIN, F, Le camping aujourd'hui en France, entre loisir et précarité, Éditions de la direction départementale de l'Equipement et de l'Agriculture de l'Oise, septembre 2009, 172p.

POULAIN, F., POULAIN, E.,  L'Esprit du camping, Cheminements, 2005 , Éditions Cheminements, octobre 2005, 312p.

POULAIN, F.,  Le guide du camping-caravaning sur parcelles privées, Cheminements, 2005 (disponible sur le site de cheminements), Éditions Cheminements, juin 2005, 128p.

COSSET, F., POULAIN, F., Ma cabane en Normandie, CRéCET, 2002 , Chalets, petites maisons et mobile homes du bord de mer, Coll. Les carnets d’ici, Centre Régional de Culture Ethnologique et Technique de Basse Normandie, 2002, 64p. ISBN 2-9508601-7-6 (br.)

 

Ouvrages collectifs

BOISSONADE, J., GUEVEL, S. POULAIN, F. (sous la dir.),Ville visible, ville invisible, Éditions l'Harmattan, 2009, 185p.

DE MEYERE, A. (sous la dir.), 2009, l'aménagement durable des territoires de l'Oise,Éditions de la direction départementale de l'Equipement et de l'Agriculture de l'Oise, 2009, 184p.

DE MEYERE, A. (sous la dir.), L'Oise, territoire 2008, Éditions de la direction départementale de l'Equipement de l'Oise, 2008, 127p.

 

Articles parus dans Bulletin des Amis des Monuments et Sites de l'Eure (2012-2014),Rapport sur le mal logement – Fondation Abbé Pierre(2008-2014),Études Foncières(2000-2009),Le Moniteur (2005),Espaces, Tourisme et Loisirs(2005- ),Les Cahiers de la RechercheArchitecturale et Urbaine (2004),Territoires(2004),Le Caravanier, camping-caravaning(2004),Cahiers Espaces (2001-2003),Labyrinthe (2001),Urbanisme(2000) + nombreux articles dans des revues grand public (Libération,Le Monde,Le Point,Le Moniteur,Ouest-France...)

 

Actes de colloques parus dans Changement climatique et prévention des risques sur le littoral, MEDAD (2007) « Camper au XXIesiècle, ou le paradoxe du mouvement arrêté » (2007)Identités en errance.Multi-identité, territoire impermanent et être social, BOUDREAULT, P-W, JEFFREY, D., (sous la dir.),Petites machines à habiter, Catalogue de l’exposition du concours « Home sweet mobile home ou l’habitat léger de loisirs », Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et d’Environnement de la Sarthe, (2004),« Le camping-caravaning sur parcelles privées, étude des effets réels d’une réduction des droits d’usage attachés au droit de propriété ».Droits de propriété, économie et environnement : le littoral, IVème conférence internationale(2004), FALQUE, M. et LAMOTTE, H., (sous la dir.).

7 août 2015 5 07 /08 /août /2015 19:30

IlLe dais est historiquement une plateforme où les Seigneurs déjeunent à la période médiévale. Pour se préserver du froid, ou pour être mieux mis en valeur, cette estrade est soulignée par une tenture. Le dais devient progressivement le terme utilisé pour désigner cette toiture. Ce seront ensuite les protections de pierre en saillie qui se verront ainsi qualifier. L'objectif pour les artistes est alors de protéger les statues religieuses qu'il n'est pas possible d'imaginer laisser sans protections contre les intempéries ou la poussière.

Ces dais, qui peuvent être de petites dimensions, peuvent aussi être spécialisés pour être suspendus au-dessus des autels latéraux ou majeurs. Ils sont alors de forme rectangulaire et sont en bois.

Les dais de retables permettent de protéger les églises lorsqu'elles se trouvent tant à l'extérieur qu'à l'intérieur. De forme rectangulaire, ils ont été présents en grand nombre mais nous n'en retrouvons que quelques exemplaires aujourd'hui dans l'Eure. À ce jour, mes recherches m'ont conduit à en trouver dans six églises sur 430 églises visitées. Il en reste certainement dans d'autres églises, n'hésitez donc pas à me signaler si vous en découvrez d'autres.

Ils vont progressivement être parés de plus en plus de détails pour devenir de véritables objets d'art à partir des 15 et 16ème siècles. Il est notamment possible de remarquer de véritables tableaux mais également des ajouts sculptés de grande qualité. À Bois Anzeray, de petits personnages sont positionnés au droit des angles de la partie supérieure.

Les dais peuvent être le support de peintures représentant le Seigneur, ses Saints et autres personnages liturgiques comme les anges... ou la voûte céleste qui est rappelée avec des badigeons bleus ornés d'étoiles dorés, même si parfois des petites figurines laissent à penser que les artistes se sont autorisés quelques libertés, comme cette petite sirène à Bretagnolles.

Détail de dais

Détail de dais

les dais en bois des retables de l'Eure

les dais en bois des retables de l'Eure

Partager cet article

Repost 0
Published by France Poulain - dans Les Essentiels
commenter cet article

commentaires