Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mes publications

Ouvrages

POULAIN, F. (sous la dir), Les églises de l'Eure à l'épreuve du temps, Editions des Etoiles du Patrimoine, 2015, 240p.

DE MEYERE, A., POULAIN, F, La reconstruction dans l'Oise, Éditions de la direction départementale des Territoires de l'Oise, décembre 2010, 350p.

POULAIN, F, Les Ateliers d'urbanisme Associatifs, Éditions de la direction départementale des Territoires de l'Oise, juillet 2010, 229p.

DE MEYERE, A., POULAIN, F.Le Millefeuille de l'Oise, Éditions de la direction départementale des Territoires de l'Oise, octobre 2010, 160p.

DE MEYERE, A., POULAIN, F,Manuel des Territoires de l'Oise, ou comment territorialiser le Grenelle de l'Environnement, Éditions de la direction départementale de l'Equipement et de l'Agriculture de l'Oise, janvier 2010, 500p.

POULAIN, F, Le camping aujourd'hui en France, entre loisir et précarité, Éditions de la direction départementale de l'Equipement et de l'Agriculture de l'Oise, septembre 2009, 172p.

POULAIN, F., POULAIN, E.,  L'Esprit du camping, Cheminements, 2005 , Éditions Cheminements, octobre 2005, 312p.

POULAIN, F.,  Le guide du camping-caravaning sur parcelles privées, Cheminements, 2005 (disponible sur le site de cheminements), Éditions Cheminements, juin 2005, 128p.

COSSET, F., POULAIN, F., Ma cabane en Normandie, CRéCET, 2002 , Chalets, petites maisons et mobile homes du bord de mer, Coll. Les carnets d’ici, Centre Régional de Culture Ethnologique et Technique de Basse Normandie, 2002, 64p. ISBN 2-9508601-7-6 (br.)

 

Ouvrages collectifs

BOISSONADE, J., GUEVEL, S. POULAIN, F. (sous la dir.),Ville visible, ville invisible, Éditions l'Harmattan, 2009, 185p.

DE MEYERE, A. (sous la dir.), 2009, l'aménagement durable des territoires de l'Oise,Éditions de la direction départementale de l'Equipement et de l'Agriculture de l'Oise, 2009, 184p.

DE MEYERE, A. (sous la dir.), L'Oise, territoire 2008, Éditions de la direction départementale de l'Equipement de l'Oise, 2008, 127p.

 

Articles parus dans Bulletin des Amis des Monuments et Sites de l'Eure (2012-2014),Rapport sur le mal logement – Fondation Abbé Pierre(2008-2014),Études Foncières(2000-2009),Le Moniteur (2005),Espaces, Tourisme et Loisirs(2005- ),Les Cahiers de la RechercheArchitecturale et Urbaine (2004),Territoires(2004),Le Caravanier, camping-caravaning(2004),Cahiers Espaces (2001-2003),Labyrinthe (2001),Urbanisme(2000) + nombreux articles dans des revues grand public (Libération,Le Monde,Le Point,Le Moniteur,Ouest-France...)

 

Actes de colloques parus dans Changement climatique et prévention des risques sur le littoral, MEDAD (2007) « Camper au XXIesiècle, ou le paradoxe du mouvement arrêté » (2007)Identités en errance.Multi-identité, territoire impermanent et être social, BOUDREAULT, P-W, JEFFREY, D., (sous la dir.),Petites machines à habiter, Catalogue de l’exposition du concours « Home sweet mobile home ou l’habitat léger de loisirs », Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et d’Environnement de la Sarthe, (2004),« Le camping-caravaning sur parcelles privées, étude des effets réels d’une réduction des droits d’usage attachés au droit de propriété ».Droits de propriété, économie et environnement : le littoral, IVème conférence internationale(2004), FALQUE, M. et LAMOTTE, H., (sous la dir.).

25 septembre 2015 5 25 /09 /septembre /2015 19:17

Les escaliers à vis astucieusement placé dans l'un des angles de tours clochers des églises de l'Eure correspondent souvent à de petites merveilles d'architecture tant leur volume se développe astucieusement dans des volumes resserrés. Dans le cadre des visites sanitaires, il est souhaitable de les emprunter pour voir l'état du clocher. y monter et en descendre facilement, il faut alors veiller à l'état des marches et se munir à la fois d'une lampe frontale pour bien y voir et à la fois de gants et d'un casque pour éviter les rencontres désagréables de type toiles d'araignées, cadavres de pigeons... Pour les escaliers en grès, il n'y a souvent pas de problèmes car il s'agit d'une pierre très dure. Par contre, pour les escaliers en pierre tendre de type calcaire, le milieu des marches est souvent usé par les montées successives des sonneurs de cloches et il faut veiller à poser le pied au bon endroit.

Il faut faire attention à regarder les marches quand on monte ou quand on descend notamment quand il y a des inscriptions gravées sur les pierres. Elles sont le fait des personnes qui sont montées, sonneurs, simples croyants ou militaires durant les guerres,... On peut les regarder et les photographier, sans les toucher mais en s'arrêtant avant !

La montée au clocher des églises de l'Eure - Les Essentiels - Connaissance n°86

Ces escaliers en pierre ou en briques permet dans de nombreuses églises d'atteindre le niveau des cloches, mais hélas parfois, il faut encore emprunter une échelle en bois. Il faut alors bien regarder l'état des barreaux avant de s'engager. Je préconise de ne prendre aucun risque dans la visite d'un clocher et surtout de ne pas monter seul car un accident peut toujours arriver dans ces espaces très peu accessibles et reposant parfois sur des bois vermoulus de charpente.

Dans certains cas, les escaliers sont remplacés par de simples échelles comme à Saint Philbert sur Risle où l'échelle est dissimulée derrière le retable majeur. Elle mesure à peine 40cm de large et je dois humblement avouer qu'il faudra que j'y retourne avec des vêtements de chantier pour y grimper.

Dans tous les cas, il est vivement recommandé de veiller au bon entretien des escaliers et des échelles afin que les visites de contrôle des clochers et de leurs charpentes se fassent sans danger et puissent être effectuées sans attendre que les dégradations soient trop importantes et deviennent irrémédiables.

La montée au clocher des églises de l'Eure - Les Essentiels - Connaissance n°86

Partager cet article

Repost 0
Published by France Poulain - dans Les Essentiels
commenter cet article

commentaires