Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mes publications

Ouvrages

POULAIN, F. (sous la dir), Les églises de l'Eure à l'épreuve du temps, Editions des Etoiles du Patrimoine, 2015, 240p.

DE MEYERE, A., POULAIN, F, La reconstruction dans l'Oise, Éditions de la direction départementale des Territoires de l'Oise, décembre 2010, 350p.

POULAIN, F, Les Ateliers d'urbanisme Associatifs, Éditions de la direction départementale des Territoires de l'Oise, juillet 2010, 229p.

DE MEYERE, A., POULAIN, F.Le Millefeuille de l'Oise, Éditions de la direction départementale des Territoires de l'Oise, octobre 2010, 160p.

DE MEYERE, A., POULAIN, F,Manuel des Territoires de l'Oise, ou comment territorialiser le Grenelle de l'Environnement, Éditions de la direction départementale de l'Equipement et de l'Agriculture de l'Oise, janvier 2010, 500p.

POULAIN, F, Le camping aujourd'hui en France, entre loisir et précarité, Éditions de la direction départementale de l'Equipement et de l'Agriculture de l'Oise, septembre 2009, 172p.

POULAIN, F., POULAIN, E.,  L'Esprit du camping, Cheminements, 2005 , Éditions Cheminements, octobre 2005, 312p.

POULAIN, F.,  Le guide du camping-caravaning sur parcelles privées, Cheminements, 2005 (disponible sur le site de cheminements), Éditions Cheminements, juin 2005, 128p.

COSSET, F., POULAIN, F., Ma cabane en Normandie, CRéCET, 2002 , Chalets, petites maisons et mobile homes du bord de mer, Coll. Les carnets d’ici, Centre Régional de Culture Ethnologique et Technique de Basse Normandie, 2002, 64p. ISBN 2-9508601-7-6 (br.)

 

Ouvrages collectifs

BOISSONADE, J., GUEVEL, S. POULAIN, F. (sous la dir.),Ville visible, ville invisible, Éditions l'Harmattan, 2009, 185p.

DE MEYERE, A. (sous la dir.), 2009, l'aménagement durable des territoires de l'Oise,Éditions de la direction départementale de l'Equipement et de l'Agriculture de l'Oise, 2009, 184p.

DE MEYERE, A. (sous la dir.), L'Oise, territoire 2008, Éditions de la direction départementale de l'Equipement de l'Oise, 2008, 127p.

 

Articles parus dans Bulletin des Amis des Monuments et Sites de l'Eure (2012-2014),Rapport sur le mal logement – Fondation Abbé Pierre(2008-2014),Études Foncières(2000-2009),Le Moniteur (2005),Espaces, Tourisme et Loisirs(2005- ),Les Cahiers de la RechercheArchitecturale et Urbaine (2004),Territoires(2004),Le Caravanier, camping-caravaning(2004),Cahiers Espaces (2001-2003),Labyrinthe (2001),Urbanisme(2000) + nombreux articles dans des revues grand public (Libération,Le Monde,Le Point,Le Moniteur,Ouest-France...)

 

Actes de colloques parus dans Changement climatique et prévention des risques sur le littoral, MEDAD (2007) « Camper au XXIesiècle, ou le paradoxe du mouvement arrêté » (2007)Identités en errance.Multi-identité, territoire impermanent et être social, BOUDREAULT, P-W, JEFFREY, D., (sous la dir.),Petites machines à habiter, Catalogue de l’exposition du concours « Home sweet mobile home ou l’habitat léger de loisirs », Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et d’Environnement de la Sarthe, (2004),« Le camping-caravaning sur parcelles privées, étude des effets réels d’une réduction des droits d’usage attachés au droit de propriété ».Droits de propriété, économie et environnement : le littoral, IVème conférence internationale(2004), FALQUE, M. et LAMOTTE, H., (sous la dir.).

8 novembre 2015 7 08 /11 /novembre /2015 20:37
Les portails de Louis Renault - Les Essentiels - Connaissance n°102

S'il n'a pas voulu ou pu reconstruire tous les bâtiments déjà présents sur son domaine, Louis Renault a néanmoins su exprimer toute sa volonté d'uniformisation sur les éléments annexes, tels les portails ou les murs de clôture. Pour les portails, il est possible de parler d'un style Renault.

Les portails mettent en évidence ce qu'ils dissimulent : le plus grand portail est celui du Château, le second en taille celui de la ferme principale...et ceci de se décliner jusqu'à la porte des maisons, de l'église et jusqu'à celle de la niche des chiens et des poules. Le signifié est le signifiant.

Cette adaptation à chaque lieu et à ce qu'il représente en terme de positionnement au sein du domaine de Louis Renault ne joue pas, par contre, sur les matériaux. Les clous de ferronnerie utilisés pour marquer et rendre les portes en chêne plus puissantes visuellement sont les mêmes. L'uniformisation crée le lien entre les différents éléments. Cela se remarque aussi au niveau des portails du cimetière d'Herqueville qui sont faits dans le même modèle de ferronnerie que celui du balcon de son château donnant sur la Seine. Un cas est assez particulier et concerne les clous en croissant de l'un des portails de Porte-Joie où on retrouve le motif de la porte de l'église de Vatteville, située à côté d'Herqueville. Or, le motif du croissant se comprend sur la porte d'une église, il devient plus esthétique ou décoratif sur celle d'une habitation. Louis Renault y aurait-il trouvé l'inspiration ? Cette question a un sens particulier car elle est met en lumière le véritable travail d'architecte derrière la « ville idéale » qu'édifiait Louis Renault.

Ce portail est d'ailleurs intéressant en ce qu'il n'utilise pas les clous Renault. Ces derniers sont composés de deux carrés disposés à 45°. Il est loisible d'analyser le travail de positionnement géométrique de ces clous. En effet, Louis Renault les dispose sur une trame régulière mais pas forcément à chaque point de rencontre de la trame.

Il existe une véritable recherche en terme de composition architecturale puisque les clous en double carré, parsème les portes aux bois placés verticalement ou en diagonale à 45°, ce qui vient donner du mouvement aux façades composées de lits horizontaux alternés silex et craie. Un artisan local s'est d'ailleurs lancé dans la restauration de ces portes.

Les portails sont ainsi relativement massifs et le style se poursuit sur les portes des fermes. Elles peuvent alors être peintes du vert Billancourt fabriqué dans les usines parisiennes.

Les portails de Louis Renault - Les Essentiels - Connaissance n°102

Partager cet article

Repost 0
Published by France Poulain - dans Les Essentiels
commenter cet article

commentaires