Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mes publications

Ouvrages

POULAIN, F. (sous la dir), Les églises de l'Eure à l'épreuve du temps, Editions des Etoiles du Patrimoine, 2015, 240p.

DE MEYERE, A., POULAIN, F, La reconstruction dans l'Oise, Éditions de la direction départementale des Territoires de l'Oise, décembre 2010, 350p.

POULAIN, F, Les Ateliers d'urbanisme Associatifs, Éditions de la direction départementale des Territoires de l'Oise, juillet 2010, 229p.

DE MEYERE, A., POULAIN, F.Le Millefeuille de l'Oise, Éditions de la direction départementale des Territoires de l'Oise, octobre 2010, 160p.

DE MEYERE, A., POULAIN, F,Manuel des Territoires de l'Oise, ou comment territorialiser le Grenelle de l'Environnement, Éditions de la direction départementale de l'Equipement et de l'Agriculture de l'Oise, janvier 2010, 500p.

POULAIN, F, Le camping aujourd'hui en France, entre loisir et précarité, Éditions de la direction départementale de l'Equipement et de l'Agriculture de l'Oise, septembre 2009, 172p.

POULAIN, F., POULAIN, E.,  L'Esprit du camping, Cheminements, 2005 , Éditions Cheminements, octobre 2005, 312p.

POULAIN, F.,  Le guide du camping-caravaning sur parcelles privées, Cheminements, 2005 (disponible sur le site de cheminements), Éditions Cheminements, juin 2005, 128p.

COSSET, F., POULAIN, F., Ma cabane en Normandie, CRéCET, 2002 , Chalets, petites maisons et mobile homes du bord de mer, Coll. Les carnets d’ici, Centre Régional de Culture Ethnologique et Technique de Basse Normandie, 2002, 64p. ISBN 2-9508601-7-6 (br.)

 

Ouvrages collectifs

BOISSONADE, J., GUEVEL, S. POULAIN, F. (sous la dir.),Ville visible, ville invisible, Éditions l'Harmattan, 2009, 185p.

DE MEYERE, A. (sous la dir.), 2009, l'aménagement durable des territoires de l'Oise,Éditions de la direction départementale de l'Equipement et de l'Agriculture de l'Oise, 2009, 184p.

DE MEYERE, A. (sous la dir.), L'Oise, territoire 2008, Éditions de la direction départementale de l'Equipement de l'Oise, 2008, 127p.

 

Articles parus dans Bulletin des Amis des Monuments et Sites de l'Eure (2012-2014),Rapport sur le mal logement – Fondation Abbé Pierre(2008-2014),Études Foncières(2000-2009),Le Moniteur (2005),Espaces, Tourisme et Loisirs(2005- ),Les Cahiers de la RechercheArchitecturale et Urbaine (2004),Territoires(2004),Le Caravanier, camping-caravaning(2004),Cahiers Espaces (2001-2003),Labyrinthe (2001),Urbanisme(2000) + nombreux articles dans des revues grand public (Libération,Le Monde,Le Point,Le Moniteur,Ouest-France...)

 

Actes de colloques parus dans Changement climatique et prévention des risques sur le littoral, MEDAD (2007) « Camper au XXIesiècle, ou le paradoxe du mouvement arrêté » (2007)Identités en errance.Multi-identité, territoire impermanent et être social, BOUDREAULT, P-W, JEFFREY, D., (sous la dir.),Petites machines à habiter, Catalogue de l’exposition du concours « Home sweet mobile home ou l’habitat léger de loisirs », Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et d’Environnement de la Sarthe, (2004),« Le camping-caravaning sur parcelles privées, étude des effets réels d’une réduction des droits d’usage attachés au droit de propriété ».Droits de propriété, économie et environnement : le littoral, IVème conférence internationale(2004), FALQUE, M. et LAMOTTE, H., (sous la dir.).

30 juin 2016 4 30 /06 /juin /2016 18:01

Les chapelles en ferronnerie qui se trouvent au-dessus des tombes dans les cimetières de l'Eure ont plusieurs fonctions. La première est liée à la pérennisation du matériau utilisé pour la dalle funéraire et la seconde est la création d'un espace consacré supplémentaire. Il s'agit bien d'une petite chapelle, certes plus restreinte que celle que les aristocrates pouvaient se faire construire accolées aux églises, qui remplissent bien la même fonction, mais d’une autre façon.

Cette délimitation de l'espace peut être simplement faite de bordures de métal de 90cm de haut environ (tombes militaires,...) qui n'acquièrent la définition de chapelles que lorsqu'elles sont fermées par un toit. Ce toit peut être fait de verre et plus rarement de zinc. Il n'existe plus guère de chapelles recouvertes de zinc car celui-ci a tendance à s'envoler lors des tempêtes au contraire du verre, plus lourd.

Une grille vient refermer l'espace et empêcher les dégradations ou les vols car les familles laissent souvent des objets funéraires (couronnes, vases, fleurs...). Lorsque la chapelle est en métal, il n'existe pas d'inclusion de vitrail dans les parois verticales, au contraire de ce que l'on peut voir sur les chapelles en pierre.

Ces modèles en fer et verre connaissent des durées de vie limitées s'ils ne sont pas entretenus. En effet, le verre peut casser du fait des conditions météorologiques (grêle, dégel...) ou en raison de dégradations (jets de pierre...). Par ailleurs, le métal peut rouiller, gonfler et provoquer une désintégration de la qualité structurelle de l'ensemble. Hélas, les visites que nous sommes amenés à réaliser nous montrent que bien peu de ces chapelles sont entretenues. Dans la plupart des cas, les descendants estiment que ces matériaux sont pérennes ne nécessitent donc pas d'entretien. Celui qui peut être réalisé est souvent le fait d'association, telle celle des Anciens Combattants, qui cherchent à pérenniser le souvenir et les traces de ceux qui sont morts pour la France. Les chapelles sont alors suivies et bien entretenues.

De nouveaux modèles voient le jour, comme celui-ci en structure PVC et plaques de polycarbonate. Il s'agit d'une appropriation des modèles anciens par les générations actuelles qui réalisent leur « besoin de chapelle » dans les matériaux actuels. Il ne faut pas y voir une perte patrimoniale tant il est coûteux de réaliser une chapelle en fer et verre à l'ancienne. Le rite funéraire s'adapte aux modes de vie actuels.

Partager cet article

Repost 0
Published by France Poulain - dans Les Essentiels
commenter cet article

commentaires