Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mes publications

Ouvrages

POULAIN, F. (sous la dir), Les églises de l'Eure à l'épreuve du temps, Editions des Etoiles du Patrimoine, 2015, 240p.

DE MEYERE, A., POULAIN, F, La reconstruction dans l'Oise, Éditions de la direction départementale des Territoires de l'Oise, décembre 2010, 350p.

POULAIN, F, Les Ateliers d'urbanisme Associatifs, Éditions de la direction départementale des Territoires de l'Oise, juillet 2010, 229p.

DE MEYERE, A., POULAIN, F.Le Millefeuille de l'Oise, Éditions de la direction départementale des Territoires de l'Oise, octobre 2010, 160p.

DE MEYERE, A., POULAIN, F,Manuel des Territoires de l'Oise, ou comment territorialiser le Grenelle de l'Environnement, Éditions de la direction départementale de l'Equipement et de l'Agriculture de l'Oise, janvier 2010, 500p.

POULAIN, F, Le camping aujourd'hui en France, entre loisir et précarité, Éditions de la direction départementale de l'Equipement et de l'Agriculture de l'Oise, septembre 2009, 172p.

POULAIN, F., POULAIN, E.,  L'Esprit du camping, Cheminements, 2005 , Éditions Cheminements, octobre 2005, 312p.

POULAIN, F.,  Le guide du camping-caravaning sur parcelles privées, Cheminements, 2005 (disponible sur le site de cheminements), Éditions Cheminements, juin 2005, 128p.

COSSET, F., POULAIN, F., Ma cabane en Normandie, CRéCET, 2002 , Chalets, petites maisons et mobile homes du bord de mer, Coll. Les carnets d’ici, Centre Régional de Culture Ethnologique et Technique de Basse Normandie, 2002, 64p. ISBN 2-9508601-7-6 (br.)

 

Ouvrages collectifs

BOISSONADE, J., GUEVEL, S. POULAIN, F. (sous la dir.),Ville visible, ville invisible, Éditions l'Harmattan, 2009, 185p.

DE MEYERE, A. (sous la dir.), 2009, l'aménagement durable des territoires de l'Oise,Éditions de la direction départementale de l'Equipement et de l'Agriculture de l'Oise, 2009, 184p.

DE MEYERE, A. (sous la dir.), L'Oise, territoire 2008, Éditions de la direction départementale de l'Equipement de l'Oise, 2008, 127p.

 

Articles parus dans Bulletin des Amis des Monuments et Sites de l'Eure (2012-2014),Rapport sur le mal logement – Fondation Abbé Pierre(2008-2014),Études Foncières(2000-2009),Le Moniteur (2005),Espaces, Tourisme et Loisirs(2005- ),Les Cahiers de la RechercheArchitecturale et Urbaine (2004),Territoires(2004),Le Caravanier, camping-caravaning(2004),Cahiers Espaces (2001-2003),Labyrinthe (2001),Urbanisme(2000) + nombreux articles dans des revues grand public (Libération,Le Monde,Le Point,Le Moniteur,Ouest-France...)

 

Actes de colloques parus dans Changement climatique et prévention des risques sur le littoral, MEDAD (2007) « Camper au XXIesiècle, ou le paradoxe du mouvement arrêté » (2007)Identités en errance.Multi-identité, territoire impermanent et être social, BOUDREAULT, P-W, JEFFREY, D., (sous la dir.),Petites machines à habiter, Catalogue de l’exposition du concours « Home sweet mobile home ou l’habitat léger de loisirs », Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et d’Environnement de la Sarthe, (2004),« Le camping-caravaning sur parcelles privées, étude des effets réels d’une réduction des droits d’usage attachés au droit de propriété ».Droits de propriété, économie et environnement : le littoral, IVème conférence internationale(2004), FALQUE, M. et LAMOTTE, H., (sous la dir.).

4 janvier 2012 3 04 /01 /janvier /2012 20:02

148

Bibliographie

 

 

ALLINGES (D') J., Les campeurs de la Restonica, éd. Fernand Lanore, 1947, 229p.

ANDRAULT, R., Virage autour du Minaret, Carnet de route de 3 gais campeurs en vieille serbie, éd. Susse, 1945, 253p.

APPELL, Cl., Savoir camper – tente. caravane, éd. Gautier-Languereau, 1967, 250p.

Au fil de l’eau, G.P., 1982, np.

AUGUSTE, P., Choisissez, aménagez et entretenez vous-mêmes votre caravane, éd. Eyrolles, sciences et techniques, 1971, 63p.

BADEN-POWELL, Lord. Pour devenir un homme, éd. Delachaux et Niestlé, 1937, Paris, 191p.

BAILLOEULO, Lulu et Lili, le camping, éd. Mango Jeunesse, 2004, np.

BALLEREAU, J-L., Le camping, éd. Flammarion, 1957, 204p.

BALSAN, F., L’expédition panhard capricorne, éd. Amiot Dumont, 1952, 252p.

BARATTE, Y., DEBIAISIEUX, Y., Plein air, chansons, 1941, 144p.

BARNABE-DAUVISTER, J., Les joies du camping, éd. HEMMA, 1986, np.

BAUDRY DE SAUNIER, L., « Le camping intégral », L’Illustration, 4153, 7 oct. 1922

BAUDRY DE SAUNIER, L., « Montage de pigeon vole », L’Illustration, 4205, 6 oct. 1923.

BAUDRY DE SAUNIER, L., La joie du camping, éd. Flammarion, 1925, 55p.

La joie du camping est un ouvrage fort intéressant de 1925 qu'il est relativement aisé de se procurer. Écrit par Lucien Baudry de Saunier, il s'agit d'un écrit exposant les bienfaits du camping pour des urbains intoxiqués par les scories de la ville. On y retrouve notamment les grandes thématiques du camping liées au retour à la nature avec des évocations au soleil, aux orages ou aux manifestations naturelles. Par ailleurs, L. Baudry de Saunier fait une différence entre les spartiates et les sybarites. Pour les premiers, le camping est synonyme d'efforts à pieds ou en vélos, de couchage à la dure,.. pour les seconds, le camping est déjà plus confortable avec l'utilisation de la voiture mais également de Pigeon-Vole, une maison roulante ressemblant à une roulotte ou à une remorque pliante.

BAUDRY DE SAUNIER, L., Le camping pratique pour tous, éd. Flammarion, 1937, 48p.

BEKHOLT, A., « Sport de plein air : le camping » tiré de « Le risque », Almanach françois, 1940 p.15 et 21

BENARD, S., Le caravaning – le guide complet du caravanier, éd. Le Livre de poche, 1974, 292p.

BERGER, P. Manuel de cuisine, Guide résumé pour la confection rapide des repas en plein air, avec des aliments de fortune. A l'usage de l'Armée en manoeuvre, des Troupes en campagne, des Colons, des Éclaireurs, (Boy-Scout), Sociétés sportives et gymniques, Adeptes du camping, etc... 1915, 98p.

BERTHO-LAVENIR, C., « Le voyage : une expérience d’écriture. La revue du Touring Club de France », in Daniel Fabre (sous la dir. de), par écrit. Ethnologie des écritures quotidiennes, Paris, éd. de la MSH, 1997, pp. 273-297.

BERTHO-LAVENIR, C., « Normes de comportement et contrôle de l’espace : Le Touring Club de Belgique avant 1914 », le Mouvement social, 178, 1997, pp.69-87

BERTRAND, M., « La France sous la tente », Revue Économie etStatistique, n°101, juin 1978, pp.27-32

BERTRAND, M., Invitation au camping, éd. du Rocher, 1957, 222p.

BICHONNIER, H., DEBECKER, B., Les Pétules, les rois du camping, éd. De la Martinière Jeunesse, 2003, 32p.

BIDAULT, J., GIRAUD, P., L’homme et la tente, Paris, Susse, éd. revue « CAMPING », 1946, np.

BIDAULT, J., Pour construire soi-même sa tente, coll. de la revue « Camping », éd. J. Susse, nd, 79p.

BLYTON, G., Le club des cinq en péril, Bibliothèque Rose, éd. Hachette, 2002, 185p.

BLYTON, G., Le club des cinq va camper, Bibliothèque Rose, éd. Hachette, 2001, 187p.

BONNAMAUX, H. et Ch., Manuel de camping, éd. Touring-Club de France, commission de camping, [vers 1918], 184p.

Le manuel du camping des frères Bonnamaux occupe une place à part dans le sens où la première édition est parue avant la première guerre mondiale et la seconde après. Et le préambule le met parfaitement en évidence puisque l'objectif devient bien nettement celui de former des jeunes gens pour en faire des hommes. Au début des années 1920, il n'est plus acceptable, en tout cas pour ces auteurs, de ne pas former les jeunes au retour à la nature pour qu'ils puissent être plus performants pour la guerre suivante. Il faut donc développer le sentiment de discipline, par exemple, qui fera du bon campeur un bon soldat.

Certes, les frères Bonnamaux reconnaissent la joie d'être dans la nature et les bienfaits qu'elle apporte mais ils insistent surtout sur l'importance que cette vie peut avoir en terme d'influence morale sur la formation sur le caractère : il faut notamment reconnaître l'existence du chef et l'importance du groupe. Ils décrivent également avec force détails le matériel à apporter et expliquent comme, par exemple, coudre sa tente soi-même. Ils décrivent quelques jeux mais ceux-ci ont toujours pour objectif l'apprentissage.

BONZON, P-J., Les six compagnons et le cigare volant, Bibliothèque verte, éd. Hachette, 2001, 185p.

BOUSQUET, J.J., « Automobile et tourisme », Illustration, 4883, 3.10.1936

BOUSQUET, J.J., Camping familial, manuel pratique, éd. Susse, 1946, 82p.

BOUSQUET, J.J., Camping, éd. Vigot Frères, nd, np.

BOUSQUET, J.J., Cent conseils aux campeurs, coll. de la revue « Camping », éd. J.Susse, nd, np.

BOUSQUET, J.J., Le camping, évasion vers la nature, Paris, éd. Vigot, 1945, np.

BOUSQUET, J-J., Comment camper…, éd. J.Susse, 1946, 59p.

BOUVARD, « La ville aux 100 000 campeurs », Le Figaro, 26 août 1966

BRISLEY, J.L., Nouvelles histoires d’une toute petite fille, Nouvelle bibliothèque rose, éd. Hachette, 1961, 190p.

BRUNEL, RIP HOLIN, Le manuel du parfait campeur, éd. Albin Michel, 1999, np.

CAHUET, A., « Congés payés 1938 : visions normandes », L’Illustration, « Vacances nouvelles : le congé sous la tente », 13 août 1938, pp.477-480.

CARTWRIGHT, S., Les contes de la ferme, une nuit sous la tente – autocollants, éd. Usborne, 1999, 16p.

CASELLA, G., Manuel de camping, 1912, np.

CHAMBAZ, « Vacances : pour ou contre l’étalement », Plein Air, Caravane, Camping, mai 1966, p.7

CHAMPIE, N, et Mo, Le camping illustré, La Sirène, 2001, 46p

CHARVEL, P., La caravane. Choix - achat - conduite - entretien - neige - soleil - vie en caravane, librairie Polytechnique Beranger, 1964, 190p.

CHENU, Ch.M., En Canoë, les éd. J.Susse, nd, np.

CHENU, Ch.M., Voyages du « pile ou face », La nouvelle société d'édition, 1935, 252p.

CHERMAT, J., Allons camper, nd, np.

CHERMAT, J., Pour bien camper, Ed S.E.I.P., 1950, 86p.

CHOAY, V., Le camping ou la vie en harmonie : pratico-symbolique de l’espace de vacances, Paris, SN, 1986, 490p., Thèse de doctorat de 3ème cycle sous la direction de H.Raymond.

CLUB ALPIN FRANCAIS, Manuel technique de camping et de bivouac en montage du Club Alpin Français, Les éditions Susse, 1943, 122p.

CONSTANTIN-WEYER, M., Clairière, Stock, 1929, 253p.

CONSTANTIN-WEYER, M., Le flâneur sous la tente, éd Stock, 1946 (3ème rééd. 1935), 246p.

COSSET, F., POULAIN, F., (contr.) Ma cabane en Normandie, Chalets, petites maisons et mobile homes du bord de mer, Coll. Les carnets d’ici, Centre Régional de Culture Ethnologique et Technique de Basse Normandie, 2002, 64p.

Petite maison, baraque, cabine, cabane, cabanon, chalet, bungalow,... Les mots foisonnent pour désigner une forme atypique de résidence secondaire présente sur une grande partie du littoral français. Certains sites, densément "cabanisés", sont plus particulièrement connus : au Cap-Ferret, à Pénestin sur la façade atlantique, ou encore à Leucate, Istres, Beauduc, Saint-Jean-Cap-Ferrat sur les côtes de Méditerranée... Saisonnier dans son utilisation, précaire par ses modes de construction, à la frontière entre le permis et l'interdit, le rural et le maritime, le domaine public et le privé, cet habitat transgresse diverses normes, règles et habitudes. La figure mythique de Robinson Crusoé plane sur ces lieux, à travers la quête d'un certain isolement dans un site en communion avec la nature et comme "coupé du monde". Pour autant, ces villégiatures constituent aussi des espaces de prédilection pour la famille et le support d'une convivialité, parfois idéalisée mais aussi bien réelle, autour de parties de pêche, d'apéritifs entre voisins et bien sûr de l'incontournable barbecue ! Ce mode de villégiature avait jusqu'à présent été peu étudié en Basse-Normandie. Pour explorer le sujet, trois sites localisés à la Pointe du Siège (Ouistreham), Saint-Côme-de-Fresné, dans le département du Calvados et à Ravenoville dans le département de la Manche, ont été choisis en fonction de leur période d'édification, de leur densité relative, de leurs évolutions respectives. Ces exemples montrent que l'époque pionnière - où tout ou presque était permis - est désormais révolue. "L'esprit cabanon" serait-il voué à disparaître avec la destruction ou au contraire avec l'intégration de cet habitat ? Ou encore prendrait-il d'autres formes avec la personnalisation des caravanes et autres mobile homes sédentarisés ?

COTE-COLISSON, M., La randonnée pédestre, Que sais-je?, PUF, 1979, 127p.

COURTINE, R. J., Les dimanches de la cuisine, La table ronde, nd, 253p.

COZE, P., Quatre feux, Les éditions de la Revue « Camping », 1935, 32p.

Croissance, pathologie, hygiène du camping-caravaning, Pfizer [1967], 219p.

DALRYMPLE, J., Sapin brut, Mouche de poche, l’école des loisirs, 1991, 54p.

DANIEL,  S., Ping-pong au camping, Cascade, Rageot-Editeur, 1998, 121p.

DASSEVILLE, L., La clef du caravaning, PIC, 1968, 168p.

DASSEVILLE, L., Vacances en caravane, Bibliothèque Marabout Flash, Verviers, 1964

DAUER, R., BARTON, B., Grenouillard, Gertrude et Justin Serpent, Lutin Poche de l'Ecole des Loisirs, 1991, 19p.

DAVERNIS, T., Ma tribu, Cinquante ans de camping, Ed. de l’Imprimerie Nouvelle L.A.Monnier, Neuchâtel, 1972, 160p.

Les récits de voyage constituent la troisième catégorie avec les histoires racontées par des personnes seules ou des familles qui vont camper. C'est le cas de Tristan Davernis qui part avec sa famille faire du camping en tente en France. Il y raconte jour après jour la manière dont se déroule son voyage et au-delà des anecdotes liées aux personnes rencontrées et à la découverte de nouvelles cultures, c'est bien l'histoire avec la nature qui est fort présente. Les plus beaux extraits sont souvent ceux où les auteurs exposent la joie simple qu'ils ont ressenti face à un orage lointain ou la crainte et la gestion de plusieurs centimètres de pluie lorsque l'orage est plus proche.

DEFFONTAINES, P., Petit guide du voyageur actif, Comment connaître et comprendre un coin de pays ? Les éditions sociales françaises, 1949, 47p.

DELAHAYE, G., MARLIER, M., Martine fait du camping, Casterman, 1960, 19p.

DESROUELLES, J., Mortes en camping, Le Labyrinthe, S.E.P.E. 1949, 188p.

DIEUAIDE, S., Sabine-Juliette.com, enfin les vacances !, Bibliothèque verte, Hachette, 2002, 122p.

DISNEY, W., Mickey fait du camping, Hachette, 1949, np.

DORGELES, R., La caravane sans chameaux, Albin Michel, 1948, 301p.

DRASTRUP, E., Igloo camping, coll. voyages et aventures, J.Susse, 1947, 160p.

DROIT, J., Au grand vent, Ed J.Susse, 1947, 163p.

DURAUL, Ch., Danger, camping maudit !, Nathan, 2001, 135p.

EMERY, C., L’histoire de l’antique malédiction, Folio Junior, 1998, 167p.

Errants, nomades, voyageurs, Paris : Centre Georges Pompidou, Centre de Création Industrielle 1980. 96p. Catalogue de l’exposition réalisée par le CCI au Centre Pompidou du 25.6 au 2.9.1980,

FAEGRE, T., Architecture of the Nomads, Tents, London : John MURRAY, Fifty Albemarle Street, 1979, 166p. 

FARNARIER, G., Campisme et santé, techniques et moyens de réalisation, J.B.Baillière et Fils, 1935, 28p.

FELIX, L’art de camper, Syndicat d'Initiatives de Nevers, 1953, 87p.

FONTAINE, Cl., QUEGUINIER, A., L’Encyclopédie du caravanier, Edirégie, 1973, 350p. 

FRESCO, M., Itinéraires en Ile-de-France, Les éditions de la Revue « Camping », np.

GACHE, R., Manuel technique de camping et de bivouac en montagne, C.A.F., 1937, np.

GENZLING, M., Lucile et Julien font du camping, S.A.E.P., 1992, 114p.

GERVAIS, A., Camp fixe, Les éditions de la Revue « Camping », np.

GILLET, E., GILLET, M-M., Caravane Panhard IC16, L’ordre du jour, la table ronde, 1969, 250p.

GRASSART, N., La caravane en dix leçons, Hachette, 1974, np.

GROS, G.J., Le camping, Mieux Vivre, 1937, 24p.

Guide nautique de la région parisienne, Fédération Française de canoë, Les éditions de la revue « Camping », [1935], 230p.

Guide pratique du campeur offert par Byrrh, Ed. Copernic, [1952], 79p. 

GUION, J. et J., Ralette fait du camping, Hatier, 2003, 32p.

Habitat Léger de loisirs, les joies du paradoxe, Diagonal n°60, Paris, bimestriel, 1986, pp.12-22

« Habiter la nature ? Le camping », ethnologie française, puf, oct-déc 2001/4, pp.581-756

HAYASHI, A., Le premier camping de Nahotchan, renard poche de l’école des loisirs, 1990, 104p.  

HENRIONNET, G., Historique. Le Camping club de France de 1910 à ce jour, ronéo, 1992.

HENSTRA, S., BERKHUYSEN, J.C., Cosmo-camping, Nederlandsche Toeristen Kampeer Club, 1947, 93p.

HUREAU, J., Camping et caravaning, Hachette, Le Petit Guide, 1967, 160p.

HUREAU, J., Guide Camping 1947, Les éditions J.Susse, « Revue Camping », 1947, 640p

HUREAU, J., Guide Camping 1948, Les éditions J.Susse, « Revue Camping », 1948, 704p.

HUREAU, J., Initiation au voyage, Susse, 1937, 48p.

HUREAU, J., Le camping, Hachette, 1966, np.

HUREAU, J., Plein air et camping, manuel pratique, les éditions de la revue « Camping », 1942, 382p.

ICARD, R., Manuel pratique de camping et auto-camping familial, Ed. E.Chiron, 1928, 75p.

JABOUNE, PINCHON, J-P., Frimousset fait du camping, J.Ferenczi et fils, ed., nd, np.

JALEK, M., En campant sur l’Alpe, Ed. Stock, 1942, 246p.

JAMMOT, A., CORNU, J-G., Père Lipopette, La belle caravane, coll. « La ronde des enfants », in « Le palmarès des enfants », diffusé sur Antenne 2, 1977, 19p.

Jeunesse qui vit, Equipe Jeunesse, Les éditions ouvrières, 1946, 192p

La caravane de Barbie, SRA, 1981, 29p.

LALLEMAND, R., Camping et cuisine régionale, éd. Charles Collet, 1987, 130p.

LANORE, F., Les campeurs de la restonica, Scoutisme, J.D’ALLINGUES, 1947, 227p.

LARROUY, M., La caravane de l’atlantique, L.E.F., 1926, 284p.

LAUWICK, H., La jeunesse de plein air, coll. « la France vivante », J.de Gigord, [1941], 206p.

LEROUX, B., GIRARD,  M., Caravanes de chez nous, MDM, 1998. 145p.

Caravanes de chez nous est le seul autre ouvrage avec l'Esprit du camping qui commence à regarder le camping comme une pratique sociale, par l'angle néanmoins plus restreint que le camping dans son ensemble, soit uniquement au travers de l'évolution de l'objet « caravane ». Les différents modèles sont présentés par des photographies ou des cartes postales anciennes et l'évolution des différentes entreprises qui ont pris part à l'évolution de l'industrie caravanière est très bien décrite. Il s'agit d'un ouvrage pour les collectionneurs qui désirent avoir une vision d'ensemble sur l'histoire de la caravane mais il n'est pas possible d'y trouver tous les modèles ou tous les détails qui font parfois la recherche quotidienne des collectionneurs.

LOISEAU, J., Camping et voyage à pied, Les éditions de la Revue « Camping »,  1934, 169p.

Camping et voyage à pied correspond au premier ouvrage que j'ai acquis lorsque j'ai commencé ma collection relative aux documents d'époque sur le camping. Je dispose aujourd'hui de plusieurs exemplaires car s'il est un auteur prolifique, c'est bien de Jean Loiseau dont il s'agit. Cet architecte travaillant pour la Banque de France a consacré toute sa vie au camping, à la fois en organisant des camps et en faisant découvrir le camping à de nombreux jeunes gens et à la fois en écrivant sur tous les sujets. Possédant un solide coup de crayon, tous ses ouvrages sont largement illustrés et à part celui intitulé « Les compagnons de la Bonne Humeur, récit d’une randonnée camping de Marcillac à Genève », où il raconte un voyage de trois semaines à pieds et qui est plus de l'ordre du récit d'aventure, tous les autres sont des manuels ou des guides pour savoir choisir les champignons, s'orienter, lire une carte, cuisiner, se soigner mais également pour avoir à disposition des guides pour organiser les jeux pour les garçons pour en faire des hommes. Disposant également d'une expérience militaire, Jean Loiseau voyait les camps de camping comme des camps quasi militaires où tout devait être organisé. Il expose également la différence entre le camping pour les hommes seuls et celui où il est nécessaire d'organiser et de structurer un groupe. Ainsi, il était le chef, puis il avait des lieutenants et il y avait enfin les jeunes composant la troupe. Faire du camping apparaît nettement comme le fil directeur de tous ses propos et il explique TOUT ce qu'il est nécessaire de savoir.

LOISEAU, J., Camping et voyage à pied, Coll. de la Revue « Camping », Les éditions. J.Susse, 1946,267p.

LOISEAU, J., Chercheur de champignons, 143p.

LOISEAU, J., Chercheur de pistes, Comment observer les animaux dans la nature par les procédés de la « traque », Vigot Frères, 1942, 152p.

LOISEAU, J., Conseils aux campeurs débutants, Vigot Frères, 1938, 79p.

LOISEAU, J., Cuisine de camping, Les éditions de la Revue « Camping », 1934, 140p.

LOISEAU, J., Cuisine de camping, Les éditions de la Revue « Camping », 1954, 239p.

LOISEAU, J., Le massif de Fontainebleau : Moret-Nemours-Malesherbes, Histoire : légendes, préhistoire, géologie, faune, flore. Tourisme : accès, itinéraire, sites de camping, roches d’escalade, 1935, 248p.

LOISEAU, J., Les arbres et la forêt, tome I, Arbres, Arbustes et Abrisseaux, Vigot Frères, 1945, 204p.

LOISEAU, J., Les arbres et la forêt, tome II, La forêt, Vigot Frères, 1947, 137p.

LOISEAU, J., Les compagnons de la Bonne Humeur, récit d’une randonnée camping de Marcillac à Genève, Vigot Frères, 1948, 279p.

LOISEAU, J., Manuel de camping, Les éditions de la Revue « Camping », 1933, 275p.

LOISEAU, J., Manuel de camping, Les éditions de la Revue « Camping », 1938, 275p.

LOISEAU, J., Manuel de camping, Les éditions de la Revue « Camping », 1946, 311p.

LOISEAU, J., Manuel pratique de Camp fixe, Coll. de la revue « Camping », les éditions J.Susse, 1944, 175p.

LOISEAU, J., Jeux d’exploration au grand air, Les éditions de la Revue « Camping », nd, 177p. 

LOISEAU, J., Manuel des jeux 1ervolume, Jeux d’observation, d’attention et de maîtrise du caractère, Les éditions de la Revue « Camping », 1942, 160p.

LOISEAU, J., Manuel des jeux 2ndvolume, Jeux de force et d’adresse, Les éditions de la Revue « Camping », 1943, 234p.

LOISEAU, J., Manuel des jeux 3èmevolume, Jeux de balles, ballons, tirs et lancers, Les éditions de la Revue « Camping », J.Susse, 1947, 187p.

LOISEAU, J., Manuel des jeux 4èmevolume, Jeux d’exploration et d’étude de la nature, Les éditions de la Revue « Camping », J.Susse, 1947, 301p.

LOISEAU, J., Manuel des jeux 5èmevolume, Jeux d’intérieur et jeux autour du feu de camp, Les éditions de la Revue « Camping », nd, np.

LOISEAU, J., Manuel des jeux 6èmevolume, La méthode des jeux, Les éditions de la Revue « Camping », nd, 96p.

LOISEAU, J., MARJEREAUX, J., Recettes pratiques pour les campeurs, collection de la revue « Camping », les éditions Susse, 1948, 47p.

LOISEAU, J., Morvan – Bourgogne, Vigot Frères, nd, 168p.

LOISEAU, J., Voyages pour les jeunes, Les éditions de la Revue « Camping », [1946], 144p.

MAHUZIER, A., Manuel du kayak, Les éditions de la Revue « Camping », nd, 112p.

MANCIOT, A., Champignons, Coll. Toute la nature, Les éditions J.Susse, nd, 160p.

MANCIOT, A., Orientation, manuel pratique, Coll. de la revue « Camping », les éditions J.Susse, nd, 110p.

MARCOU, A., Une maison pliante pour 500 francs, les éditions de la revue « Camping », 1937, 99p.

MARINER, G., Le caravaning, tourisme-vacances, Dictionnaire Larousse, 1967, 423p

MAROLLES (de), R.J., Cyclotourisme, cyclocamping, Touring Club de France, 224p.

MATHIOT, G., NELIDOW, S., Je sais cuisiner en vacances, camping, caravaning, yachting, Ed. Albin Michel, 1959, 300p

MAURET, E., « Pour un habitat naturel des loisirs », Touring plein air, 15.04.1980, pp.16-20

MC NEISH, C., Camping et randonnée, Anthèse, 1984, 154p.

MEYER, K., Comment chier dans les bois ?, Edi montagne, 2001, 140p.

MILLER, R.R., L’auto-camping, Ed Berger-Levrault, 1926, 146p.

L'autocamping a été écrit par un auteur américain qui est venu en France notamment pour promouvoir l'autocamping, ce qui pourrait être assimilable aux débuts du camping-carisme. L'idée de base est de prendre sa voiture et de la parer des éléments nécessaires à un voyage confortable dans lequel il serait possible de se passer des hôtels. L'itinérance rapide est la base de tout. Au-delà des remarques propres aux ouvrages sur le camping concernant l'amour de la nature qui conduit à vouloir à tout prix y retourner, l'auteur se sent -comme nombre de ses collègues- obligé de dispenser conseils et astuces pour ses contemporains avec par exemple le choix du lieu de couchage, la manière dont on peut aménager la voiture, la manière de faire un feu... bref autant de conseils qui font rentrer cet ouvrage dans la catégorie des manuels. Cette catégorie est la plus importante au niveau des ouvrages de camping car il est nécessaire de se rendre compte qu'il n'était pas évident de partir en camping dans les années 1920 ou 1930. En effet, le matériel était très rare et il fallait donc le faire soi-même dans la plupart des cas avec, en sus, un besoin très important pour savoir « quoi » faire une fois que l'on se retrouvait sur les chemins de la liberté.

MONTANGE, L., Le camping, Que sais-je ?, Presses Universitaires de France, 1975, 127p.

MUNIER, J., (coord.), Trois semaines en Haute-Savoie avec le camping Duvergé, 1936-1946, Dixième anniversaire du Premier Grand Camp, Fédération des Œuvres Laïques de Lot-et-Garonne, [1946], 108p.

NICOLAS, L., Beauduc, l'utopie des gtatte-plage, ed. Images en maneouvre, 2008, 44èp.

NUSSY de, F., Caravanes, Coll. Voyages et Aventures, J.Susse, 1946, 188p.

OLIVIER, R., La cuisine de plein air, éd. De Vecchi, 1978, 247p.

PANEEL, M., Je fais du camping, manuel pratique, coll « loisirs en plein air », Société des éditions radio, Paris, 1938, 101p.

PATIN, P., Le camp d’éclaireurs, La Flamme, 1927, np.

PERIGNON, S., L’HLL, Berger-Levrault, 1986

PEROY, F., Le camping, Que Sais-Je ? Puf, 1996, 127p.

PETERSEN, P.J., Je déteste le camping, Castor Poche, 2003, 109p.

PICALAUSA, L-C., Ceux du sapin vert, Casterman, [1940], 175p.

POULAIN, F., Le guide du camping-caravaning sur parcelles privées, Éditions Cheminements, juin 2005, 128p.

Comment le camping-caravaning sur parcelles privées, en permettant à plusieurs centaines de milliers de personnes de séjourner en bord de mer ou de rivière sur leur terrain, peut-il être si peu connu tant du grand public que des institutionnels ?

Pourquoi ces campeurs sont-ils si attachés à leur caravane, mobile home ou cabanon posé dans le jardin qu’ils ont aménagé ? Pourquoi les réglementations existantes sont-elles si éloignés des souhaits des campeurs qui veulent rester sur leur parcelle ? Quels sont les moyens et les méthodes dont disposent les pouvoirs publics pour réduire les nuisances qui découlent du maintien sur place ? Plus largement y aurait-il un « droit aux vacances » plus fort que la réglementation ? 

J'ai mené un travail original de recherche sur les mutations territoriales en cours qui résultent du développement des résidences secondaires de loisirs. Nourri d’études statistiques, de citations et de croquis, ce livre jette des passerelles entre des domaines aussi variés que la sociologie, l’urbanisme, le droit, le paysage ou la protection de l’environnement afin de nous faire réfléchir autrement à nos pratiques de loisirs. Une lecture indispensable pour tous ceux qui cherchent des solutions pour que le camping-caravaning sur parcelles privées puisse continuer à exister à sa juste valeur en France. 

Aujourd’hui en France, plus d’un million de personnes séjournent en caravane ou en mobile home pendant leurs moments de loisirs sur des parcelles privées. Cette pratique est largement méconnue alors que les reportages télévisuels et les articles dans les journaux se multiplient. Il est souvent question de campeurs qui se trouvent verbalisés ou qui passent en jugement pour une caravane laissée sur une parcelle. Face aux interrogations multiples que se posent tant les élus politiques ou les responsables de l’administration pour gérer au mieux les souhaits d’implantation des campeurs que des vacanciers eux-mêmes, ce guide, premier du genre sur ce thème, vise à comprendre et expliquer les tenants et aboutissants du camping-caravaning sur parcelles privées. Trois axes ont guidé ce travail. 

Un guide pratique sur un thème précis  

Le camping-caravaning sur parcelles privées est un processus d’appropriation ou de jouissance d’un morceau de territoire à des fins d’implantation, de manière temporaire ou non, d’une caravane, d’un mobile home, d’un chalet ou d’une habitation légère de loisirs. Cette pratique s’est développée depuis quarante ans dans la plus grande discrétion afin de répondre à l’attente forte de tous ceux qui n’ont pas forcément les moyens financiers de disposer d’une résidence secondaire « en dur » et se trouve localisée principalement dans les espaces agréables, situés sur le littoral, sur le bord des cours d’eau ou dans les forêts. 

Un guide en deux volets 

Le premier objectif du guide de ce guide est de comprendre les raisons et la manière dont les campeurs sur parcelles privées vivent. Comment ils investissent leur habitat, leur parcelle et leur jardin et également ce qu’ils y trouvent sur un plan plus imaginaire. L’analyse de ce type de camping permet d’appréhender la société actuelle dans son rapport au sol et à la propriété privée et de mettre en évidence les modifications engendrées par le passage à une société de loisirs. La description du stationnement de moins de trois mois, la création de terrains de camping ou de Zones d’Aménagement Concerté est essentielle pour comprendre les différentes formes juridiques permettant aux campeurs d’être sur leurs parcelles sans aucun problème de légalité. 

Toutefois, la principale difficulté vient de ce que leurs habitudes urbaines les incitent à aménager, entretenir, agrandir, consolider voire édifier des habitats qui ne sont ni mobiles, ni temporaires. à un moment donné, il apparaît que la simple tente ou que la caravane que l’on ramène à la fin de chaque été chez soi ne suffit plus au besoin de multirésidentialité. Et c’est le second objectif de ce guide que de comprendre ce qui se passe lorsque le désir de résidence secondaire fait oublier le cadre légal. C’est à ce moment-là que les ennuis commencent car tout ce qui était possible lorsqu’il s’agissait de camping ne l’est plus lorsqu’on passe à de véritables constructions qui conduisent à une urbanisation quasi-définitive des espaces campés. Les conséquences en terme de pollution, de modifications des paysages ou bien encore de privatisation des espaces naturels protégés deviennent si importantes que les pouvoirs publics ne peuvent pas les ignorer. D’autant plus quand elles sont issues de pratiques illégales. Le fait est qu’il existe aujourd’hui un important problème d’illégalité qui porte sur plusieurs dizaines de milliers de caravanes regroupées dans des poches urbaines affectées uniquement à des résidences secondaires de loisirs, mais ce guide n’est pas tourné vers la lutte contre l’illégalité mais vers une compréhension globale du phénomène. 

L’adage « vivons heureux, vivons cachés » pourrait être le slogan officieuxdu camping-caravaning sur parcelles privées tant il apparaît que les campeurs sont heureux tant qu’ils restent dissimulés et invisibles. 

Un guide issu de données du terrain 

Il a fallu plus de huit années d’étude afin de disposer d’éléments concrets concernant cette pratique méconnue. Les travaux de recherche ont été constitués d’enquêtes, de relevés de paysages ou de parcelles, d’établissement de cartes ou de données statistiques. Les analyses effectuées sur le terrain fournissent des éléments sur l’évolution de la pratique au cours de ces dernières décennies tels l’appropriation des habitats, l’aménagement des parcelles et les transformations du paysage. Ces études portaient à la fois sur l’étude ciblée sur des communes où se trouvaient localisées le plus de parcelles de camping-caravaning et sur la connaissance d’un territoire plus large. Plus de 6000 photographies, plusieurs centaines de croquis ont été faits sur les sites d’étude pour capter l’existant et pour montrer ce qu’est réellement le camping-caravaning sur parcelles privées. Il a été en effet nécessaire de montrer la réalité pour dépasser les a prioriexistants. 

Mes recherches m’ont également conduit à mener plusieurs centaines d’entretiens menés auprès d’un grand nombre de campeurs dont la parole et la mémoire ont été des sources privilégiées de connaissance pour compléter utilement les données écrites. Les entretiens ont également été menés auprès d’élus municipaux, de responsables administratifs (Direction Départementale de l’Equipement et des Affaires Sanitaires et Sociales, Préfecture), de professionnels de l’aménagement du territoire et de responsables associatifs de défense des droits des propriétaires de parcelles privées. 

Ainsi, ce guide est destiné à l’ensemble des personnes qui s’intéressent au camping-caravaning sur parcelles privées, qu’ils soient campeurs ou futurs campeurs, élus, responsables administratifs ou des pouvoirs publics et plus largement tous ceux et toutes celles qui cherchent à trouver des réponses aux évolutions du territoire. En leur permettant de mieux comprendre le camping-caravaning sur parcelles privées et ce qu’il est possible de faire ou de ne pas faire.  

POULAIN, F., POULAIN, E., L’esprit du camping, Éditions Cheminements, octobre 2005, 312p.

La France est le pays du camping. C’est en France que l’on compte le plus de terrains de camping dans le monde, à raison d’un terrain pour trois villes ou villages environ. Et le nombre s’accroît tous les jours. C’est aussi en France qu’il y a le plus de campeurs qui pratiquent toutes les formes de camping. Nous sommes ainsi plus de dix millions à avoir ce plaisir à portée de main. Camping traditionnel en tente comme les intellectuels sportifs du début du XXe siècle, camping confortable avec la caravane, camping résidentiel en mobile home qui constitue désormais le Ier mode d’hébergement de vacances  ou itinérant avec le camping-car, toutes ces variantes forment la grande famille du camping. Ces différents habitats permettent aux campeurs, amoureux de la nature et d’activités de plein air, de s’épanouir, de nettoyer leur corps et de libérer leur esprit des tensions accumulées au cours de l’année. Faire du camping, quelles qu’en soient ses modalités ou sa durée,  c’est se régénérer que l’on soit très jeune, jeune ou encore jeune, très sportif ou plus attiré par la contemplation. Pratiquer le camping un peu, beaucoup, énormément, voire passionnément, c’est aussi avoir l’esprit du camping fait de chaleur, de simplicité, de fraternité et d’échanges entre les campeurs. C’est aussi  savoir observer, comprendre ce et ceux qui nous entourent et savoir transmettre aux plus jeunes des valeurs que nous allons retrouver tout au long du XX e siècle et qui sont profondément inscrites dans notre histoire collective si riche.   C’est enfin un style de vie étonnant de modernité, que certains croient dépassé car ils méconnaissent les évolutions et les mutations permanentes de ce mode de vie. Comment se manifeste concrètement l’inventivité des campeurs fondée sur un nomadisme caractérisant notre début du XXI e siècle ? Pourquoi ont-ils été de tels innovateurs ? Et plus largement, quelles sont les raisons qui poussent plusieurs millions de personnes chaque année en France à faire du camping ?  C’est à ces questions que répond « l’Esprit du camping », écrites par deux pratiquantes passionnées de camping qui ont réuni, depuis plusieurs années, une collection exceptionnelle d’objets et de livres dédiés au camping.

POULAIN, F., « Maîtriser le camping sur parcelles privées », Le Moniteur, 11.11.2005, p.386

POULAIN, F., « Plein air et camping – Deux notions qui ont évolué au fil du XXe siècle », Cahier Espaces « l’habitat de plein air », février 2005, pp.29-34.

POULAIN, F., « Habitat de plein air, habitat mutable – De l’appropriation des habitats de plein air hors des camping », Cahier Espaces « l’habitat de plein air », février 2005, pp.94-99.

POULAIN, F., « Tous campeurs ? – Le rôle social des terrains de camping pour les habitants non vacanciers », Cahier Espaces « l’habitat de plein air », février 2005, pp.100-106.

POULAIN, F., « Le populisme esthétique des mobile homes français – Un habitat populaire résistant à la culture savante », Les Cahiers de la Recherche Architecturale et Urbaine, n°15/16 « Savant, populaire », juillet 2004, pp.69-84.

POULAIN, F., « Ces campeurs qui ne décampent pas », Territoires, n°447, cahier  1, avril 2004, p.6.

POULAIN, F., BENZAGLOU, M., « La tolérance de l’habitat illégal sur le littoral », Etudes Foncières, n°108, mars-avril 2004, pp.13-16.

POULAIN, F., « Dessine-moi le camping », Le Caravanier, camping-caravaning, mars-avril 2004, n°264, pp.88-89

POULAIN, F., DOUVIN, A., « Les inondations des espaces de loisirs dans la Somme », Etudes Foncières n°96, mars-avril 2002, pp.12-14

POULAIN, F., « La valorisation symbolique du camping-caravaning sur parcelles privées » in La valorisation des territoires, Labyrinthe, hiver 2001, pp. 38-48

POULAIN, F., « Le camping, alternative à la résidence secondaire – propriétaire de son habitat, locataire de son terrain », Cahier Espaces, n°69 « l’hébergement locatif », juin 2001, pp.106-112

POULAIN, F., « Le coût de la résorption du camping illégal sur parcelles privées », Etudes Foncières n°88, automne 2000, pp. 41-45.

POULAIN, F., « Immobile home », Urbanisme, n° 315, nov-déc 2000 pp.40-42

POULAIN, F., « Habitat de loisir, L’urbain hors la ville – L’émergence de poches monofonctionnelles de loisirs à proximité des métropoles », 10p. in Petites machines à habiter, Catalogue de l’exposition du concours « Home sweet mobile home ou l’habitat léger de loisirs », Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et d’Environnement de la Sarthe, 2004, np.

POULAIN, F., « Le camping-caravaning sur parcelles privées », pp.511-525, in FALQUE, M. et LAMOTTE, H., (dir.), Droits de propriété, économie et environnement : le littoral, IVème conférence internationale, Aix-en-Provence, Université d’Aix-Marseille, 26, 27, 28 juin 2002, ed. BRUYANT, Bruxelles, 2004, 623p.

POUPARD, A., Camping et caravanning d’aujourd’hui, Bornemann, 1968, 158p.

PROBST, P., Caroline et le robot, Hachette jeunesse, 2001, np.

Propos sur le campisme, ed. Le Lasso, 1946, 80p.

Propos sur le campisme II, ed. Le Lasso, 1947, 92p.

Propos sur le campisme III, ed. Le Lasso, 1947, 80p.

Propos sur la signalisation, ed. Le Lasso, 1945, 48p.

RABOURDIN, I., Avec Pierre, Pic et Martine, J'aime le camping, Hachette, 1978, 156p.

RENAUD, J., Manuel du caravanier, éd J. Susse, 1951,np.

REYNOLDS, E.E., B.P., Delachaux et Niestlé, 1946, 140p.

RODDIE, S., CONY, F., Petit poussin n’a peur de rien… Albin Michel Jeunesse, 1995, np.

Ah, Petit poussin n'a peur de rien est un ouvrage remarquable en ceci qu'il correspond à la seconde plus importante catégorie d'ouvrages sur le camping, après celle des manuels ou des guides, celle des livres pour enfants. L'idée générale est qu'un enfant va aller dans un lieu où il va faire du camping -en tente ou en caravane ou en camping-car- et qu'il va se trouver confronté à une épreuve durant son séjour. Il devra l'affronter seul et sera, une fois celle-ci vaincue, plus grand et plus fort. On retrouve ici l'un des aspects mythiques du camping avec l'idée de l'apprentissage, du fait qu'un enfant devient plus fort et plus grand. Et c'est le cas de Petit poussin qui veut un soir dormir dans une tente dans le jardin de sa maison, sa mère s'inquiète mais l'y autorise. Petit poussin passe un début de nuit très difficile car il y a des bruits, des lumières et à un moment, il voit une ombre menaçante sur le tissu de la tente et il a peur... mais heureusement...

ROGER, M.S., TOSSAN, O., Comment se débarrasser de ses voisins ?, Milan poche, cadet, 2001, 39p.

SAINT LOUP, L'enfant en plein air, Éditions Gergovie, 1998, 71p.

SAVOIS, P., Le guide du camping-car, nd,np.

SAXON, G., Pascalou fait du camping, éd. des deux coqs d’or, 1949, np.

SERGENT, J., Le matériel de camping, comment le construire soi-même, Coll. de la revue « Camping », les éd. J.Susse, 1943, 77p.

SIROST, O., La tente noire : sociologiedu camping, Paris, Paris V, Sorbonne, 2000

SIROST, O., Les mondes du camping : formation par l’image et évasions vers la nature. Les expériences de l’air à travers la revue Camping (1926-1963), thèse, Aix-en-Provence, Université de la Méditerranée Aix-Marseille II.

SONET, J., 100 schémas d’histoires, éd par les stations de plein air de Charleroi, nd, 96p.

STEHR, F., Nuit blanche, l’école des loisirs, 1989, np.

STEVENSON, R-L., Voyages avec un âne dans les Cévennes, Domaine étranger 10/18, 2003, 308p.

STEVNS, G., Suzy fait du camping, Éditions GP, département des Presses de la Cité, 1968, 187p.

T'SERSTEVENS, Les joies du plein air, Les éditions de la Nouvelle France, 1944, 207p.

Tourisme en camping, Larousse, nd, np.

TOURTE, J., TOURTE, R., A pied autour du monde (trois ans de camping), Grasset, 1934, np.

TOURTE, J., TOURTE, R., Almanach du campeur, guide camping 39, ed Camping, 1939, 480p.

TOURTE, J., TOURTE, R., En campant du Cap Nord au Cap de Bonne-Espérance, Les Œuvres Françaises, 1944, 362p.

TOURTE, J., TOURTE, R., Pour camper et randonner, Ed. de la revue Camping, nd, 30p.

TOURTE, J., TOURTE, R., Tente, mon beau désir, offert par la compagnie Raclet, nd, 32p

VALERIANE, BARNABE, J., Une nuit sous la tente, Collection « Tom au fil des jours », Éditions Hemma, 1987, np.

VAN GENECHTEN, G., Benji à la belle étoile, Milan, 2002, np.

VERVIERS, G., Vacances sous la tente, Marabout-Flash, nd, np.

VIBERT, L., A.B.C. de l’alpinisme, les éd. de la revue « Camping »,

VIBERT, L., A.B.C. du camping, Les éditions de la Revue « Camping », [1937], 112p.

VIBERT, L., Manuel de cyclocamping, Les éditions de la Revue « Camping », np.

VIC, J.V., Lexique du camping et du caravaning d’aujourd’hui, Borneman, 1968, np.

VIC, J-V., Camping et caravaning, Larousse, 1967, 196p.

VON ARNIM, E., En caravane, Salvy, 1930, 376p.

WATKINS, D, DALAI, M, Sac à dos. Le manuel du jeune campeur-randonneur, Éditions du Pélican, 1987, 128p.

WATSON, A., Le guide de votre caravane, Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur votre caravane, Haynes, nd, 168p.

WINTHROP, M., La cuisine du campeur randonneur, Edisud, np.

Zim et Zoum font du camping, M.A.Hemmerlin, 1966, np.

148.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by France Poulain
commenter cet article

commentaires

Jean-Pierre Englebert 27/03/2017 23:08

Bonjour,
Nous recherchons principalement sa bibliographie, son histoire familiale,...
Nous savons que Jean Loiseau a découvert les sentiers du temps de Maurice Cosyn et s'en est inspiré lors d'une randonnée dans les ardennes en 1936 lors des congés payés.
Le réseau belge était avant 1940 de plus de 1000 km en collaboration avec le touring club de belgique où il était responsable du balisage et des éditions de guides.
La famille Cosyn, c'est trois générations de randonneurs, historiens...
Ce projet historique et développement de la randonnée se concrétisera en 2019 pour les 60 ans des sentiers de grande randonnée en Belgique.
Merci de la collaboration si vous le jugez utile.
Bien à vous.
Jean-Pierre randonneur belge

Englebert Jean Pierre 30/12/2016 12:36

Bonjour,
C'est avec plaisir que j'ai découvert cette page.
Je m'occupe de l'historique de la randonnée pédestre en Belgique où les pionniers de la rando Jean Loiseau et Maurice cosyn ont créés des sentiers entre les deux guerres.
La revue belge des sentiers de grande randonnée en parle en Janvier 2017 sous l'interview d'Antoine De Baecque.
Nous sommes à la recherche d'informations principalement sur Jean Loiseau à la base de la création des sentiers GR en France.
Pouvez-vous nous aider?
Merci de la collaboration.
Jean-Pierre, randonneur belge.

Englebert Jean Pierre 30/03/2017 22:25

Bonjour,
Nous aimerions recevoir plus d'informations sur la vie, son parcours et son attachement à la randonnée pédestre dont il a découvert les sentiers du touring club de belgique entre 1930 et 1940.Maurice cosyn a été un pionnier en Belgique et a influencé énormément Jean Loiseau et autres.
Bien à vous.
Jean-Pierre.