Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mes publications

Ouvrages

POULAIN, F. (sous la dir), Les églises de l'Eure à l'épreuve du temps, Editions des Etoiles du Patrimoine, 2015, 240p.

DE MEYERE, A., POULAIN, F, La reconstruction dans l'Oise, Éditions de la direction départementale des Territoires de l'Oise, décembre 2010, 350p.

POULAIN, F, Les Ateliers d'urbanisme Associatifs, Éditions de la direction départementale des Territoires de l'Oise, juillet 2010, 229p.

DE MEYERE, A., POULAIN, F.Le Millefeuille de l'Oise, Éditions de la direction départementale des Territoires de l'Oise, octobre 2010, 160p.

DE MEYERE, A., POULAIN, F,Manuel des Territoires de l'Oise, ou comment territorialiser le Grenelle de l'Environnement, Éditions de la direction départementale de l'Equipement et de l'Agriculture de l'Oise, janvier 2010, 500p.

POULAIN, F, Le camping aujourd'hui en France, entre loisir et précarité, Éditions de la direction départementale de l'Equipement et de l'Agriculture de l'Oise, septembre 2009, 172p.

POULAIN, F., POULAIN, E.,  L'Esprit du camping, Cheminements, 2005 , Éditions Cheminements, octobre 2005, 312p.

POULAIN, F.,  Le guide du camping-caravaning sur parcelles privées, Cheminements, 2005 (disponible sur le site de cheminements), Éditions Cheminements, juin 2005, 128p.

COSSET, F., POULAIN, F., Ma cabane en Normandie, CRéCET, 2002 , Chalets, petites maisons et mobile homes du bord de mer, Coll. Les carnets d’ici, Centre Régional de Culture Ethnologique et Technique de Basse Normandie, 2002, 64p. ISBN 2-9508601-7-6 (br.)

 

Ouvrages collectifs

BOISSONADE, J., GUEVEL, S. POULAIN, F. (sous la dir.),Ville visible, ville invisible, Éditions l'Harmattan, 2009, 185p.

DE MEYERE, A. (sous la dir.), 2009, l'aménagement durable des territoires de l'Oise,Éditions de la direction départementale de l'Equipement et de l'Agriculture de l'Oise, 2009, 184p.

DE MEYERE, A. (sous la dir.), L'Oise, territoire 2008, Éditions de la direction départementale de l'Equipement de l'Oise, 2008, 127p.

 

Articles parus dans Bulletin des Amis des Monuments et Sites de l'Eure (2012-2014),Rapport sur le mal logement – Fondation Abbé Pierre(2008-2014),Études Foncières(2000-2009),Le Moniteur (2005),Espaces, Tourisme et Loisirs(2005- ),Les Cahiers de la RechercheArchitecturale et Urbaine (2004),Territoires(2004),Le Caravanier, camping-caravaning(2004),Cahiers Espaces (2001-2003),Labyrinthe (2001),Urbanisme(2000) + nombreux articles dans des revues grand public (Libération,Le Monde,Le Point,Le Moniteur,Ouest-France...)

 

Actes de colloques parus dans Changement climatique et prévention des risques sur le littoral, MEDAD (2007) « Camper au XXIesiècle, ou le paradoxe du mouvement arrêté » (2007)Identités en errance.Multi-identité, territoire impermanent et être social, BOUDREAULT, P-W, JEFFREY, D., (sous la dir.),Petites machines à habiter, Catalogue de l’exposition du concours « Home sweet mobile home ou l’habitat léger de loisirs », Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et d’Environnement de la Sarthe, (2004),« Le camping-caravaning sur parcelles privées, étude des effets réels d’une réduction des droits d’usage attachés au droit de propriété ».Droits de propriété, économie et environnement : le littoral, IVème conférence internationale(2004), FALQUE, M. et LAMOTTE, H., (sous la dir.).

4 janvier 2012 3 04 /01 /janvier /2012 20:24

36

Si certains habitats de loisirs ont pour vocation d'être le plus mobile possible et de se trouver en permanence sur les routes, ce n'est pas le cas des caravanes ou des campings-cars de collection. Pour ces derniers, la majeure partie de l'année se déroule dans un garage et seuls quelques week-ends les voient sillonner les routes de France et de Navarre.

 

 

Il existe aujourd'hui plusieurs centaines de collectionneurs de caravanes anciennes, aux alentours de 300, et qui se regroupent souvent dans des associations dont l'objet est de pouvoir organiser des rassemblements et aider les membres à trouver ce qui leur manque en matière d'objets d'époque liés à la caravane ou en matière de pièces détachées.

En fait, ces collectionneurs sont, dans leur grande majorité, également et avant tout collectionneurs de voitures anciennes. Ils ont une passion forte pour ces dernières et ont, au cours de week-ends ou de rassemblements de passionnés de voitures anciennes, constaté qu'il pouvait être intéressant d'avoir son habitat avec soi. En effet, que faire lorsque vous partez plusieurs jours avec votre voiture : aller à l'hôtel au risque de laisser votre voiture à la merci du premier venu ? Dormir en tente pour demeurer près de la voiture mais sans grand confort ? Ou alors, et après avoir remarqué que certains collectionneurs disposent de caravanes, acheter également une caravane.

Mais, il n'est pas envisageable de tracter une caravane « moderne » avec une voiture ancienne. Les collectionneurs commencent alors à étendre leur champ de collection, ce qui est, pour eux, un véritable plaisir. Après la voiture, il faut trouver la caravane qui convient.

Est-il possible de tracter une caravane d'une autre époque que la voiture ? Question difficile car il ne reste que peu de caravanes datant d'avant la seconde-guerre mondiale. Des concessions sont donc possibles et le collectionneur va déployer sur la caravane le même soin qu'il a mis sur sa voiture, c'est-à-dire en recherchant à la rendre à son état originel : soit en conservant les matériaux d'époque encore présents et en les nettoyant, soit en recherchant les fac-similés de ces matériaux pour retrouver l'esprit de l'époque.

 

 

Ces collectionneurs de caravanes ne sont, pour la plupart, pas intéressés par le camping en lui-même mais bien par l'objet « caravane ». Ainsi, ils vont passer une partie de leur année à rechercher des magazines ou des publicités datant de l'époque de création ou de mise en circulation de leur caravane afin de pouvoir avoir le plus d'informations possibles sur, par exemple, les modèles de parasol, de chaises pliantes, de thermos... bref de tous les objets de l'époque considérée. Ils sont, par contre, moins intéressés par les autres modes du camping comme la tente par exemple ou par le camping en tant que pratique sociale.

Durant l'année, l'heureux propriétaire va s'attarder à collectionner tout ce dont il a besoin en fouinant dans les brocantes par exemple. Mais le camping n'est pas encore très connu comme objet de collection et à ce titre, les « bradeux » ou les « brocanteurs » ne voient pas l'intérêt d'apporter les objets liés au camping sur les déballages ou même de les acquérir lorsqu'ils en trouvent. Ce n'est pas le cas sur internet où il est plus facile de trouver des objets de camping. Les luttes sont donc incessantes entre collectionneurs pour trouver l'objet rare, voire l'objet unique qui parera la caravane de collection d'une aura que les autres n'auront pas. Cela peut conduire les passionnés à dépenser quelques centaines, voire plutôt plusieurs milliers d'euros par an, pour satisfaire leur besoin d'exceptionnel.

Il est alors nécessaire de montrer la caravane ancienne, tout comme cela avait été le cas pour la voiture, aux personnes qui peuvent comprendre mais surtout apprécier le travail réalisé. Cela nécessite que la caravane reprenne du service, ce qui permettra également de prouver que les réparations ont été correctement faites puisqu'elle roule effectivement. Les associations proposent alors des rassemblements, souvent dans des terrains de camping, où les passionnés peuvent se regrouper et comparer leurs modèles. L'objectif est que la caravane soit vue et appréciée et souvent, de susciter une petite envie ou un peu de jalousie chez ses amis collectionneurs.

Et une fois ces rassemblements terminés, la caravane s'en repart vers son garage afin d'être briquée, améliorée, réparée..

Cette micro-société est aujourd'hui en partie regroupée sous l'égide du Retro-Camping Club de France qui accepte les membres dont les caravanes (ou tentes ou camping-cars) ont été mises sur le marché avant 1973. Il existe également des associations plus locales qui organisent des petits séjours.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by France Poulain
commenter cet article

commentaires